Le flan de poireaux et sa corolle de saumon fumé

Pour changer, une petite entrée chic au saumon fumé, en l’honneur de Méganou ! 
Trouver une entrée, c’est souvent prise de tête : il faut que ce soit léger pour ne pas gâcher le plat, il faut un minimum d’originalité, il ne faut pas que ce soit trop long pour ne pas passer sa soirée en cuisine… Bref, il faut souvent que l’entrée présente toutes les qualités du monde !
Si ce flan est loin d’être parfait, il a fait un tabac à la maison. C’est simple et frais, à servir aussi bien pour un repas entre amis que pour un repas un peu plus chic ! Personnellement, j’imagine très bien manger ce flan l’été prochain, sur la terrasse avec le soleil couchant en toile de fond… Bon, j’arrête de penser à demain et on va cuisiner ?
 
Infos pratiques :
Quantité: 4 personnes
Difficulté : ☆☆☆☆☆
Préparation : 20 min
Cuisson : 15 min
Réfrigération : au moins 4h
 
La liste  de courses :
– 2 poireaux,
– 2 échalotes,
– 4 ou 8 tranches de saumon fumé,
– 50 g de fromage ail et fines herbes,
– 10 cl de crème liquide,
– 2 feuilles de gélatine,
– 2 petites tomates,
– Quelques brins de ciboulette,
– Sel et poivre.
 
La liste des ustensiles :
– 1 poêle,
– 1 mixeur,
– Du film étirable,
– 4 ramequins.  

Concrètement, cuisinons…

1. On commence par éplucher les échalotes et par les émincer. On fait de même avec les poireaux avant de les rincer sous un filet d’eau. Dans une poêle , on fait chauffer un filet d’huile d’olive puis on y ajoute les poireaux et les échalotes. Au besoin, on peut ajouter un petit peu d’eau dans la poêle au cours de la cuisson pour éviter que les poireaux ne brulent. Quoi qu’il en soit, on mélange régulièrement pour que la cuisson soit bien homogène. Les poireaux sont cuits lorsqu’ils sont fondants. 
2. Parallèlement, on met les feuilles de gélatine dans de l’eau froide pour les ramollir, on coupe nos tomates en tranches, on recouvre les ramequins avec du film étirable pour éviter les accidents au démoulage et on tapisse de saumon le fond des moules.
 
 
3. Quand les poireaux sont cuits, on fait chauffer la crème liquide à laquelle on ajoute les feuilles de gélatine. On met un petit coup de fouet pour les dissoudre.
 

4. On finit par tout mettre dans le mixeur : la crème, les poireaux, le fromage et les brins de ciboulette. On n’oublie pas d’assaisonner. Il ne reste plus qu’à remplir les ramequins en alternant la mousse de poireaux et les tomates. S’il reste du saumon, on termine par une tranche de saumon, sinon, on recouvre simplement avec du film étirable pour éviter que la mousse ne sèche et ne forme une croûte désagréable. Après quelques heures au frigo pour que la mousse prenne, le flan est prêt à être dégusté !

En conclusion, dégustons ! 


Partager sur
Posté dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *