Le velouté de chou-fleur

soupe baas

 
Les températures baissent, la pluie et les nuages remplacent de plus en plus souvent le soleil et le ciel bleu, les arbres ont ressorti leurs atours rouge et or… L’automne est bel est bien là ou, pour les plus chanceux, sur le point d’arriver. 
Je ne sais pas pour vous, mais me concernant, ça me donne envie de me remettre aux soupes. C’est tellement pratique quand on rentre le soir, surtout quand il fait froid. Et puis, à une époque où on se laisserait bien tenter par une choucroute ou une tartiflette, une soupe de légumes , c’est sain ! Comme on n’a pas toujours le temps ou l’envie de passer du temps à cuisiner, je vous propose une soupe extrêmement simple, bon marché et pas trop longue. Avec du chou-fleur car j’adore ce légume et que ça change des traditionnelles soupes à la tomate ou poireau-pommes de terre. Cependant, le chou-fleur est un légume au goût assez particulier. Donc, pour les convaincus, il suffit de réaliser la recette classique avec un seul bouillon cube : vous aurez une soupe au chou-fleur avec un léger goût de volailles. En revanche, pour les personnes dont ce n’est pas le fort, je conseille de mettre deux bouillons cube : vous aurez une soupe au goût plus léger et équilibré, d’autant plus que le verre de lait final (et facultatif) estompe un peu plus encore la force du chou-fleur. Cette alternative en fait une soupe parfaite pour un premier contact avec le chou-fleur, notamment pour les plus petits… 
 
Si vous avez froid, que vous aimez le chou-fleur et les soupes, que vous me faites confiance, cuisinons… 
 

Infos pratiques :

Quantité : 6 personnes
Difficulté : ☆☆☆☆
Préparation : 5 min

Cuisson : 30 min

La liste  de courses :

– 1 chou-fleur,
– 1 L d’eau,
– 1 ou 2 cubes de bouillon de volailles,
– 1 petit verre de lait,
– Sel et poivre.
 
La liste des ustensiles :
– 1 casserole,
– 1 mixeur.

Concrètement, cuisinons…

1. On commence par couper notre chou-fleur et par le passer sous l’eau pour le nettoyer. Ensuite, on le met dans une casserole avec 1 ou 2 bouillons cubes et on recouvre d’eau juste à hauteur du chou-fleur. Ni plus, ni moins. Le plus long du travail commence alors : laisser cuire. Au bout de 20 à 30 minutes, le chou-fleur doit être cuit et si on a un doute, on peut toujours vérifier en piquant avec un couteau.
 
 
2. Théoriquement, une partie de l’eau doit être évaporée. On peut alors mixer pour obtenir la consistance idéale du velouté. Il ne reste plus qu’à assaisonner en faisant très attention au sel du fait du bouillon. Au moment de servir, on ajoute un verre de lait, si on veut.

En conclusion, dégustons ! 

 
Posté dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *