Les yaourts natures : LA recette de base

Comme promis, me voici de retour avec ma recette de yaourts, mon nouveau dada ! C’est une recette assez basique qu’on retrouve plus ou moins dans les mêmes termes partout et ce n’est pas un hasard puisqu’elle présente toutes les qualités. A la maison, il est rare qu’une semaine passe sans qu’au moins une fournée de yaourts nature soit réalisée.
J’ai souhaité commencer avec cette recette car c’est ce qu’il y a de mieux, à mon avis, pour se rendre vraiment compte de ce que sont des yaourts maison. En outre, ça vous permettra de voir si la texture vous convient ou non. Elle dépend en grande partie du lait en poudre, il suffit donc d’en diminuer – le yaourt sera plutôt liquide – ou d’en augmenter – le yaourt sera plus ferme – la quantité selon le résultat souhaité. 
Deux petits mots sur les ingrédients. Bien sûr, la qualité et le goût des yaourts varieront selon la qualité du lait (stérilisé, pasteurisé ou cru). Étant donné que les yaourts ne coutent pas grand chose quand ils sont faits maison, j’utilise du lait Bio. Ensuite, il faut des ferments pour obtenir la texture si particulière du yaourt. Pour cela, on peut utiliser un yaourt (normal ou bio). Néanmoins, il y a un inconvénient : il faut que le yaourt soit le plus frais possible pour que les ferments soient bien actifs et puissent jouer leur rôle à plein. Or, on ne trouve pas de yaourt nature à l’unité et on ne sait pas toujours quand on va vouloir faire des yaourts. Du coup, j’utilise les ferments ALSA. A mon sens, on ne fait pas mieux : il n’y a pas de date de péremption courte, c’est pré-dosé, ça se dissout parfaitement dans le lait, ça n’est pas très cher (moins de 3€ la boite de 4 sachets). Cerise sur le gâteau, ces ferments se déclinent en trois variétés : yaourts classiques, yaourts onctueux ou yaourts au bifidus. Bref, pour l’instant, ce sont ces ferments qui ont ma préférence. Toutefois, je n’ai pas encore testé les ferments lactiques bio qui me permettraient de réaliser des yaourts totalement bio. Je vous dirai ce que j’en pense dès que je l’aurai fait ! Suite au prochain épisode, donc…
 
Allez, on va yaourter !
 

Infos pratiques :
Quantité : 7 yaourts
Difficulté : ☆☆☆☆
Préparation : 5 min
Cuisson : 8h
Réfrigération : 4h

La liste  de courses :
– 1 L de lait entier,
– 1 sachet de ferment ou 1 yaourt nature le plus frais possible,
– 3 cuillères à soupe de lait entier en poudre.

La liste des ustensiles :
– 1 yaourtière

Concrètement, yaourtons… 

1. On mélange le lait entier avec le sachet de ferment et le lait en poudre.

 
2. On répartit équitablement la préparation dans les pots qu’on place dans la yaourtière, sans leur couvercle. On referme la yaourtière et on lance alors la fermentation pour 8h. Pour une yaourtière avec minuteur, il n’y a aucun problème, le travail se fait tout seul. En revanche, pour les autres yaourtières, il faudra utiliser une alarme quelconque. 


3. On finit en plaçant les pots avec leur couvercle dans le réfrigérateur pour quelques heures afin qu’ils soient fermes lors de la dégustation. On peut facilement les conserver 4/5 jours ! Alors, vous en pensez quoi de ces yaourts maison ? 

 
Astuce 
– Personnellement, je fais le mélange dans un récipient avec un bec verseur pour remplir plus facilement les pots de yaourt.

En conclusion, dégustons ! 

Posté dans

2 commentaires sur “Les yaourts natures : LA recette de base

  1. j’aimerais le faire mais je trouve pas de lait en poudre, donc j’utilise la recette avec le lait concentré sucré. Dommage car je perdrait moins vite du poids

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *