Le pain intégral bio et bon


Entre les deux fêtes ou carrément après les fêtes, on souhaite souvent manger des choses un peu moins lourdes… Je vous propose donc une recette simple et saine ! 
J’adore la boulange mais souvent je me prends les pieds dans le tapis dans le pétrissage, le temps de pause… Bref, souvent c’est compliqué pour un résultat pas toujours optimal. Par conséquent, j’ai piqué la recette d’Amuses bouche qui est simplissime : pas de pétrissage et une seule pousse. Il est donc impossible de se tromper ! Je réalise cette recette très régulièrement et, dès la première fois, je l’ai réussi. Pareil pour les ingrédients, la farine intégrale est une farine très « artisanale ». Elle est très peu tamisée et a donc gardé la plupart de ses composantes essentielles et bonne pour la santé : le son (fibres), le germe (vitamines et minéraux)… En plus, cette farine est dans la plupart des cas biologiques donc, en théorie, il n’y a aucun pesticides (en tout les cas, très peu). Pour les graines, faites vous plaisir : soit des mélanges tout près, soit des graines qui vous plaisent (sésame, courge…). En effet, je ne trouve cette farine que dans les magasins biologiques (elle reste quand même abordable, environ 2€). Enfin, pour la levure, je prends toujours le Briochin.
Avec ces quantités, je réalise deux boules. La quantité peut sembler importante mais ce pain se congèle très bien. Dès lors qu’il est tout juste froid, on le met au congélateur. Quelques jours plus tard, on le passe 5/6 minutes au four préchauffé sur 180°C. En plus de rendre la croute plus croustillante, ça vous permettra de manger un pain qui vous semblera aussi frais que s’il sortait juste du four… 
 
A  vos fourneaux pour réaliser ce bon pain aux senteurs de terroir qui ravira aussi bien les « boulangers » amateurs que plus confirmés !!
 
Infos pratiques :
– Difficulté : ☆☆☆☆

– Préparation : 10 min
– Cuisson : 30 min
– Repos : 1h30 min

La liste de courses :
– 500 g de farine intégrale,
– 1 sachet de levure déshydratée,
– 40 cl d’eau,
– 1,5 cuillère à café de fleur de sel (ou de sel),
– Des graines.

La liste des ustensiles :
– 1 saladier,
– 1 cuillère en bois,
– Du papier sulfurisé.

Concrètement, cuisinons…

1. Dans un saladier, on met, d’un côté, la farine intégrale et la levure et, de l’autre, le sel (pour éviter que le sel ne nuise à l’activité de la levure). On verse alors l’eau tiède en mélangeant avec la spatule en bois. On obtient une pâte homogène et très collante : c’est normal. Pour ceux qui le souhaitent, à ce moment là, on peut ajouter un peu de graines dans la pâte. On met un torchon et on laisse lever la pâte pour 1h30/2h pour que la pâte triple de volume. 
2. Lorsque la pâte a bien gonflé, on farine le plan de travail et on la déverse pour la dégazer. On divise la pâte en deux et on la façonne selon la forme que l’on souhaite (baguettes, boules…). Avec un pulvérisateur ou un pinceau, on humidifie la croute et on saupoudre de graines. 
2. BONUS. On fait préchauffer le four sur 240°C. 
3. Pour la cuisson, vous pouvez réaliser la cuisson en cocotte (que je n’ai jamais faite mais qui fait un tabac chez Amuses bouche) ou plus classiquement au four. Je mets un lèchefrite plein d’eau en haut du four et quand de la vapeur commence à se dégager, j’enfourne mon pain pour une trentaine de minutes, tout en bas du four. Quoi qu’il en soit, on voit facilement à la croute quand le pain est cuit…

En conclusion, dégustons !

Posté dans

7 commentaires sur “Le pain intégral bio et bon

  1. Je fais également mon pain integral bio moi même ,un de 500g chaque semaine et pour celui ci je suis la recette sur les sachets de la levure briochin, à savoir 2 sachets pour 500g de levure et moins d’eau que vous : c’est à dire 330ml .Je vais essayer votre recette avec seulement un sachet de levure mais reste dubitative quand à la quantité de liquide .
    Je vous tiens au courant du résultat .
    Toutefois merci pour votre blog qui alimente mon imagination culinaire et l’envie de cuisiner :-)Sissi

  2. Bonjour,
    Je suis d’accord avec Valette pour 500grs de farine, 2 sachets de levure et je pense effectivement qu’il y’a un peu trop d’eau. Nous nous trompons peut-être!!! Veuillez nous en
    dire plus.
    lise

    1. Je ne peux rien vous dire de plus que ce que j’ai écrit : je fais la recette telle que je l’ai écrite, et ce depuis des années 🙂 !
      On obtient une pâte très souple, certes mais tout à fait faconnable. En plus, le fort taux d’hydratation du pain permet d’obtenir un pain aéré. Or, cela est toujours compliqué avec un pain intégral, surtout quand il n’y a pas un mix de farine.
      Enfin, concernant la levure, en mettre beaucoup ou peu ne changera rien à la pousse de votre pain. Cela jouera uniquement sur le temps de pousse et le goût de levure dans le pain.
      Belle journée

  3. Bonjour. Désolé mais à quel moment met on le sel ? A un moment vous dites de séparer les 2 donc je ne comprends quand il faut le mettre. . Merci pour votre réponse !
    Nessa

    1. Bonjour, en fait, quand je dis « séparer », cela signifie qu’il ne faut pas que le sel et la levure soient en contact. Au fond du saladier, on met la farine et par-dessus, à gauche, le sel, à droite, la levure (ou inversement 🙂 ) !
      Belle soirée et à bientôt sur le blog !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *