La brioche à effeuiller sucre/cannelle

bb

Personnellement, cette recette est vraiment un incontournable… J’adore et je pense que je pourrais manger toute la brioche à moi seul ! 
Cet été, j’avais croisé cette recette au détour du blog de Papilles et pupilles et elle avait attiré mon attention. Et à raison ! Je trouvais ça sympa comme principe, une brioche où l’on peut enlever chaque pétale très facilement. Son aspect caramélisé et la cannelle ont fini de me convaincre…
La recette est géniale de bout en bout. Pas très compliquée à réaliser bien qu’un peu longue (enfin, ce sont les temps de pousse qui rendent cette recette longue). Très pratique à déguster car elle s’effeuille vraiment bien. Et surtout savoureuse. Je vous jure que le sucre qui caramélise et la cannelle sont un délice autant pour l’odorat que pour les papilles gustatives…  Dégustée tiède, c’est un véritable délice. La brioche fond dans la bouche et toutes les saveurs se mélangent  et « explosent en bouche », pour reprendre une expression à la mode ! Pour rester dans le cliché, c’est « super gourmand » !
Au niveau de la réalisation, il n’y a rien de particulier, si ce n’est la cuisson qui peut être un peu piégeuse. La première fois, elle manquait de cuisson au centre alors que les côtés étaient parfaitement cuits. Pour le reste, rien de sensationnel, au moins pour ceux qui ont l’habitude de faire des brioches (ce qui n’est pas bien compliqué, je vous l’assure). En effet, il s’agit d’un pâte assez souple. Or, le fait de tailler la pâte, de l’empiler peut être un peu compliqué, au début (surtout s’il fait chaud…). 
Au passage, vous pouvez utiliser votre propre recette de pâte à brioche si vous souhaitez être plus à l’aise. Vous pouvez aussi garder le même principe et varier les plaisirs en tartinant la pâte avec d’autres garnitures (pâte à tartiner, du sucre parfumé aux zestes d’agrumes…). 
Bref, je suis vraiment fan de cette recette et je vous invite à la tester le plus rapidement possible !

Pour un goûter au coin du feu, cette recette est vraiment parfaite. Vous l’essayez dimanche, et vous me dites ce que vous en pensez 😉 !

Infos pratiques :
– Difficulté : ☆☆☆☆☆
– Préparation : 10 min
– Cuisson : 30 min
– Repos : 1h30 + 30 min

La liste de courses :
Pour la pâte à brioche:
– 450 g de farine,
– 60 g de sucre roux,
– 60 g de beurre,
– 1 sachet de levure de boulanger déshydratée (Briochin, pour moi),
– 80 ml de lait,
– 60 ml d’eau,
– 2 œufs,
– 1 cuillère à café de vanille liquide.

Pour la garniture:
– 150 g de sucre roux,
– 40 g de beurre,
– 1 cuillère à soupe rase de cannelle,
– 1/4 de cuillère café de noix de muscade (je n’en ai pas mis).  

La liste des ustensiles :
– 1 saladier,
– 1 casserole,
– 1 cuillère en bois,
– 1 grand couteau,
– 1 moule à cake,
– 2 petits récipients.

Concrètement, pâtissons… 

1. On commence par réaliser notre pâte levée. Pour cela, d’un côté, on casse les œufs pour en faire une omelette et, de l’autre, on fait fondre le lait avec le beurre. Le but est vraiment juste d’obtenir une préparation liquide et à température ambiante pour que cela ne cuise pas les œufs par la suite (au besoin, on peut faire fondre le beurre seul et le mélanger avec le lait ensuite, c’est ce que je fais). Quoi qu’il en soit, on mélange ensemble les œufs avec la préparation lait/beurre à laquelle on ajoute l’extrait de vanille.
2. On continue, en ajoutant à ce mélange liquide et à température ambiante tous les produits secs (farine, levure, sucre). Bien sûr, on fait attention à ce que la levure et le sucre n’entrent pas en contact. Il ne reste plus qu’à mélanger (à la main, au robot ou à la machine à pain) pour obtenir une pâte homogène et élastique mais un poil collante. On la laisse alors lever dans un endroit sec et chaud pour 1H30, la pâte doit avoir doublé de volume. 

aaA
 
3. Pendant que la pâte pousse, on a largement le temps de préparer la garniture : on fait fondre le beurre afin qu’il soit froid quand on devra s’en servir ; on mélange le sucre roux et la cannelle (et la muscade, le cas échéant).  
4. Lorsque la pâte a bien gonflé, on farine le plan de travail et on renverse la pâte dessus pour la dégazer. On forme alors une boule qu’on laisse reposer quelques minutes.
 
aaa
 

5. On étale alors la pâte pour former un grand rectangle (50cm x30cm). Cette étape est un peu fastidieuse car la pâte a tendance à se rétracter. Quand on a obtenu ce grand rectangle, on l’enduit avec le beurre fondu et froid et on saupoudre avec notre sucre à la cannelle. On fait alors de longues bandes de la largeur du moule (pour mon moule à cake, j’ai réalisé trois bandes). On les superpose alors et on coupe pour obtenir de beaux carrés.

aaaaaaaaa
5. BONUS. Une fois la deuxième levée faite, on met le four à préchauffer sur 180°C.

aaaaaa
6. On place les carrés dans le moule en prenant bien soin de ne pas trop les serrer car la pâte va gonfler lors de la pousse et de la cuisson. D’ailleurs, si ces carrés ne sont pas tout a fait assez serrés au début et tiennent mal, c’est normal. Tout va rentrer dans l’ordre quand la pâte va gonfler. Donc, au bout d’1/2h, 1h, lorsque la pâte a bien gonflé, on enfourne dans le four préchauffé à 180°C pour une cuisson de 35 à 45 minutes.

En conclusion, dégustons ! 

 

 

Partager sur
Posté dans

3 commentaires sur “La brioche à effeuiller sucre/cannelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *