Le velouté de carottes, fenouil et cumin

soupe

Même si le printemps est arrivé, certaines fins de journées sont un peu fraîches. Rien de mieux qu’un petit velouté de carottes et fenouil pour faire le plein de vitalité ! 
Cet été, ma maraichère m’a donné plusieurs fenouils. Problème : personne n’aime ça à la maison. Comme je n’aime pas jeté, j’ai testé ce velouté en piochant dans diverses recettes. Au final, j’ai fait un vrai carton, même auprès de ceux qui « détestent-le-fenouil-et-son-goût-anisé », car sa puissance se marie très bien avec la douceur de la carotte. La pointe de cumin, que j’ajoute toujours, vient relever le tout, pour un rendu parfait !  D’ailleurs, pour la déco, on peut même déposer quelques graines de cumin sur le dessus. Paraitrait que c’est « swag » 😉 !
Comme d’habitude, la recette est simplissime, très rapide (plus les légumes seront taillés fins, plus la cuisson sera expresse) et surtout très peu chère. La version classique vous reviendra à moins de 2€ (1€ de fenouil et 0,5€ les carottes) et la version bio, à moins de 3€. Pour une entrée aussi réconfortante que vitaminée, on peut difficilement faire mieux.
 
Gardez la recette sous le coude, pour les jours de pluie à venir (non, je ne suis pas un oiseau de mauvais augure 🙂 ) !
 
Infos pratiques:
– Quantité : 4/5 personnes

– Difficulté : ☆☆☆☆  
– Préparation : 10 minutes 
– Cuisson : 30  minutes 

La liste de courses :  
– 4 petites carottes,
– 2 oignons,
– 1 fenouil,
– 1 gousse d’ail,
– 1 L d’eau,
– Lait ou crème fraiche (facultatif),
– Huile d’olive,
– Sel et poivre.

La liste des ustensiles :
– 1 casserole, 
– 1 planche, 
– 1 couteau,
– 1 mixer.

Concrètement, cuisinons…

1. On commence par éplucher et émincer les oignons et l’ail. A côté, on lave, épluche et coupe les carottes et le fenouil.
 
soupee
 
2. On fait rapidement revenir les oignons et l’ail dans l’huile d’olive puis on ajoute le fenouil et les carottes. 
3. Enfin, on termine en rajoutant un litre d’eau, voire un peu plus, le but étant que les légumes puissent cuire à couvert.
 
soupeee
 
4. Une fois les légumes cuits, c’est-à-dire qu’ils sont tendres lorsqu’on pique avec un couteau, on mixe. Selon les goûts, on ajoute du lait/de la crème et/ou du cumin. Dans tous les cas, on n’oublie pas d’assaisonner !

En conclusion, dégustons !

Posté dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *