Les irrésistibles cookies de Noëmie Honiat

aaaaaaaa

aaaaaaa

Aujourd’hui, c’est lundi et depuis le début de l’année, ça rimait avec Top Chef, pour moi. Or, ce soir, c’est « Le choc des Champions », la fin de l’émission. Pour rester dans le thème et grignoter devant votre TV, je vous propose cette super recette de cookies d’une ancienne de l’émission.
Pour tous ceux qui regardent Top Chef sur M6, ce nom ne devrait pas vous être tout à fait inconnu. Oui, c’est bien « Nono », la jeune fille hypersensible qui saute partout !! Souvent raillée et critiquée sur les réseaux sociaux (pour maintes et maintes raisons), je l’ai trouvé très drôle et sympathique. En plus, c’est une pâtissière hors pair et une sacrée cuisinière. Sinon, pour tous ceux qui ne la connaitraient pas, Noémie a participé deux fois à Top Chef (2012 et cette année) en se hissant, à chaque fois, en demi-finale ou finale. Surtout, Noémie est Championne de France du dessert (2011), Championne de pâtisserie en Belgique… Bref, des broutilles 🙂 ! Pour ceux qui veulent en apprendre plus sur elle et découvrir ses créations, il y a son site
Revenons à nos moutons cookies. D’habitude, quand je trouve une recette qui me plaît, je la garde et il faut vraiment de bonnes raisons pour que j’en change ou que j’en teste une autre. Mais les cookies, ça fait partie des recettes sur lesquelles je ne peux pas me fixer. Outre ma « chiantitude » en la matière (trop croquant, trop gras, trop « crêpe »…), je change régulièrement de recette. Par conséquent, quand je me suis inscrit sur un site (je ne sais plus lequel) et qu’on m’a envoyé cette recette j’ai décidé de la tester. Et j’ai eu raison ! Ils sont délicieux : croustillants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur avec le chocolat et les noix de pécan qui chatouillent les papilles. En plus, leur cuisson est vraiment sympa puisqu’ils ne s’étalent pas ou très peu (ce qui permet d’avoir des cookies assez épais) et conservent peu ou prou leur physionomie d’avant cuisson. Après, ça reste des cookies, les proportions de gras et de sucre sont pantagruéliques et feraient s’évanouir un nutritionniste. Mais on va dire que c’est un plaisir ponctuel ! Pour ceux que ça intéresse, je pense qu’on pourrait diminuer un peu le sucre (200 g de cassonade pour 100 g de sucre glace) ! Idem, pour ceux qui n’aiment pas les noix de pécan, on peut les remplacer par des noisettes, des noix, des noix de macadamia… (voire les supprimer carrément, mais ça serait dommage !). Enfin, pour ceux que ça intéresse, il est tout à fait possible de congeler les cookies, une fois qu’ils sont façonnés. Il ne restera plus qu’à les cuire au dernier moment et à les déguster chauds, c’est là qu’ils sont le meilleur. Ceci dit, ils se conservent très bien 2-3 jours (si vous réussissez à les garder aussi longtemps). 
Avant d’aller pâtisser, je vous conseille de diviser les proportions par deux, vous obtiendrez une quinzaine de gros cookies (comme sur les photos). Outre le fait qu’ils sont meilleurs frais, à la sortie du four ; ça permet de limiter la facture calorique 🙂 !!! 
 
Infos pratiques:
– Quantité : 20 (très) gros cookies
– Difficulté : ☆☆☆☆
– Préparation : 10 minutes
– Cuisson : 8 à 12 minutes

La liste de courses : 
– 500 g de farine,
– 310 g de beurre doux,
– 250 g de cassonade,
– 250 g de noix de pécan,
– 250 g de pépites de chocolat,
– 125 g de sucre glace, 

– 15 g de levure,
– 2 œufs,
– 5 g de vanille, 
– 5 g de sel.

La liste des ustensiles :
– 1 saladier,
– 1 feuille SILPAT, 1 Flexipan ou du sulfurisé.

Concrètement, cuisinons…

1. Dans un saladier (ou le bol du robot avec la feuille), on mélange le beurre avec les sucres et la vanille. Ensuite, on ajoute les œufs. Parallèlement, on mélange ensemble toutes les poudres – farine, levure et sel – qu’on ajoute à la préparation précédente. 

aaaaaa aaaaa

 

2. On prépare alors les noix que l’on concasse grossièrement. Le cas échéant, on fait ses chunks en chocolat (je coupe en 4 des carrés de chocolat). On termine en ajoutant les noix et le chocolat à la pâte à cookie.
2. BONUS. On met le four à préchauffer sur 180° C. 

aaaa aaa
 
3. On confectionne alors des boules que l’on aplatit avec la paume de la main avant de les déposer sur le SILPAT/sulfurisé. Pour plus de facilité dans le façonnage, j’ai mis la pâte au frigo quelques temps, juste histoire de raffermir le beurre. Quoi qu’il en soit, on fait cuire 8 à 10 minutes selon la recette (je conseille plutôt 10, 12 voire 14 minutes, selon votre four).

En conclusion, dégustons !

aa

a

Posté dans

0 commentaires sur “Les irrésistibles cookies de Noëmie Honiat

  1. Merci beaucoup à vous deux ! Et heureux si les explications sont claires car ce n'est pas toujours évident quand on rédige de savoir si tout sera compris (surtout quand ce sont des recettes qu'on fait "les yeux fermés")

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *