Pour ne plus gaspiller le pain, faites du pain perdu !

aaaaaa

aaaaa

Les pains perdus sont une autre de mes madeleines de Proust… Tant l’odeur du pain qui chante dans la poêle que son goût  et sa texture fondante sont attachés aux soirées d’hiver. Il fallait patiemment attendre qu’ils refroidissent un peu avant de se ruer dessus… C’est donc tout naturellement que j’ai repris cette recette de ma maman. « En vrai », je mets plutôt les œufs, le sucre et le lait à l’œil dans les assiettes mais pour l’article, j’ai essayé de peser et de tomber au plus juste ! En outre, 4 tranches de pain perdu, ça fait un peu juste, pour 3/4 personnes, les proportions sont à doubler, à mon sens (oui, mes experts adoooorent le pain perdu !).
Surtout, je vous propose cette recette parfaite à tous les niveaux. Je ne sais pas pour vous mais, chez moi, la huche à pain a très vite tendance à déborder de pain rassis… On ne sait jamais trop quelle quantité prendre et il en reste toujours. Du coup, ça doit être l’aliment que l’on gaspille le plus… Sauf que pour pallier cela, je réalise assez souvent des pains perdus ou du pudding ! Dorénavant, vous n’avez donc plus aucune excuse pour jeter votre pain dur. En outre, vous pouvez les réaliser très facilement et rapidement pour le goûter des Schtroumpfs : en 10 minutes c’est prêt et tous les ingrédients sont déjà dans vos placards !
Bien sûr, cette recette n’est qu’une parmi tant d’autres : certains mélangent le lait et les oeufs, ma mère les fait cuire dans l’huile (mais c’est un peu plus gras), Christophe Michalak met de la crème liquide et les fait dorer dans un mélange beurre-sucre (à l’occasion, j’essaierai), Cyril Lignac ajoute des copeaux de chocolat et/ou de coco après la cuisson…
Bref, pour ne plus gaspiller votre pain et ne pas écœurer vos proches, vous avez mille et une solutions pour accommoder votre pain perdu !!
Et puis, qui ne craquerait pas pour ce pain croustillant et un poil caramélisé à l’extérieur qui renferme une mie humide et moelleuse à souhait ? Pas moi en tout cas ! D’ailleurs, attention, c’est une recette délicieusement régressive et addictive 🙂 ! 

NB: recette réalisée pour « La cuisine des restes » de Ciorane.

Infos pratiques:
– Quantité : 2 personnes 
– Difficulté : ☆☆☆☆ 
– Préparation : 10 minutes
– Cuisson : 4-5 minutes 

La liste de courses :  
– 4 belles tranches de pain rassis (ou de brioche ou de baguette),
– 40 g de sucre,
– 25 cl de lait, 
– 3 oeufs,
– 1 gousse de vanille (ou du sucre vanillé)
– Beurre doux. 

La liste des ustensiles :
 – 2 assiettes creuses ou 2 petits saladiers, 
– 1 poêle.

Concrètement, cuisinons…

1. On prépare deux assiettes : dans la première, on met le lait infusé avec la gousse de vanille (ou le sucre vanillé) ; dans la seconde, on met les œufs battus en omelette avec le sucre. 
2. On fait ensuite passer les tranches de pain dans le lait puis les œufs. Il faut quand même les y laisser quelques instants, a fortiori si le pain est bien rassis, pour que les tranches soient bien imbibées et moelleuses après cuisson. 
 
aaaa aaa
 
3. On fait alors chauffer la poêle avec le beurre doux et on cuit toutes les tranches en même temps. C’est cuit lorsque les tranches de pain sont joliment dorées. 
4. Avant de déguster ces pains perdus (tièdes de préférence), on met un petit peu de sucre en poudre dessus… En plus de les embellir, ils n’en sont que meilleurs !

En conclusion, dégustons !

aa

a

Posté dans

0 commentaires sur “Pour ne plus gaspiller le pain, faites du pain perdu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *