Le pudding à la brioche, aux pêches et au chocolat !

eeeeeeeee
 

eeeeeeee
 
eeeeeee
 
Ca y est, la rentrée est arrivée… Ca signifie le retour d’un rythme plus régulier et de petits rendez-vous du quotidien dont le goûter n’est pas des moindres. Grand ou petit, quand le temps se rafraichit, on aime bien trouver une petite douceur en rentrant de l’école, des cours ou du travail (rayez la mention inutile). A cet égard, ce pudding brioché est parfait : tout doux, plein de réconfort… En plus, votre goûter est tout en un : il y a les fruits et le produit laitier d’incorporé dedans. Parfait, je vous dis !!
Surtout, cette recette est parfaite car il s’agit d’une base que l’on peut agrémenter ou accommoder selon ses goûts. On la réalise avec ce que l’on a dans les placards et on évite ainsi le gaspillage. Mais si, qu’il s’agisse d’une brioche achetée en tranche ou d’une brioche maison, il y en a toujours un peu qui rassis et dont personne ne veut. Tant mieux, on va l’utiliser dans ce pudding. Les pains au lait ou le pain de mie subissent le même sort. On est en hiver et il n’y a plus de pêches fraiches ? Pas de panique, on remplace par des fruits d’hiver (pommes, poires…), secs (pruneaux, abricots…) voire au sirop (mais on perd en qualité nutritionnelle). On peut aussi jouer avec le chocolat : noir ou au lait, en grande quantité ou plus restreinte, en pépites ou en chunk… Pour aller plus vite, on peut carrément opter pour une brioche aux pépites de chocolat !!  
Tiède, ce pudding me fait littérallement craquer… Le mariage des saveurs est génial. Les parfums de la brioche et de la vanille mettent en valeur la saveur florale et délicate des pêches blanches. C’est moelleux et gourmand à souhait avec ces gros chunks encore un peu coulants. 
Une petite précision sur la cuisson : elle va varier selon la quantité de brioche, la taille du cercle… Le but est quand même d’avoir quelque chose de moelleux. Par conséquent, sur la fin, je vous conseille de surveiller attentivement la cuisson avec un couteau.
Juste au cas où, je précise que j’adore ce pudding… C’est vraiment un de mes pêchés mignons et je vous assure qu’il est aussi canon au goûter, qu’en dessert voire au petit-déjeuner 🙂 !NB : j’ai emprunté (et modifié à la marge) cette recette à Manue et son super blog !
 
Infos pratiques:
– Quantité : 6/8 personnes

– Difficulté : ☆☆☆☆ 
– Préparation : 15 minutes
– Cuisson : 45/60 minutes

La liste de courses : 
– 400/450g de brioche en tranche (soit ≈ entre 15 et 20 tranches),
– 90 g de sucre, 
– 50 à 80 grammes de chocolat noir,
– 35 cl de lait, 
– 3 oeufs,
– 3 ou 4 pêches,
– 1/2 gousse de vanille (à défaut, de l’extrait).

La liste des ustensiles :
– 1 saladier,
– 1 fouet,
– 1 moule à manqué (démontable, pour ma part)
– 1 plat (carré de préférence).

Concrètement, pâtissons…

1. On commence par mélanger au fouet le sucre et les œufs. On y ajoute le lait et la vanille. Dans un plat, on dépose les tranches de brioche que l’on arrose avec le mélange oeufs-lait-sucre. On laisse tranquillement la brioche s’imbiber (10 à 20 minutes).
 
eeeeee eeeee
 
2. Pendant ce temps là, on épluche les pêches et on les découpe en tranches. Si on a décidé de faire des chunks, on peut aussi profiter de ce laps de temps : je découpe les carrés en 4, personnellement.
2. BONUS. On met le four à préchauffer sur 180° C.
 
eeee
 
3. Dans un moule à manquer, on alterne les couches de brioche (imbibée mais égouttée), pêche et chocolat. En théorie, on fait 2 couches de chaque et une dernière de brioche pour terminer joliment le pudding. On fait cuire pour une petite heure. On démoule encore chaud et on déguste tiède : un délice !

En conclusion, dégustons !

e
 
ee
 
eee
Posté dans

9 commentaires sur “Le pudding à la brioche, aux pêches et au chocolat !

  1. Justement, ce sera sûrement une de mes prochaines réalisations, pour liquider des restes de pain au lait de ma période CAP ! 😉 le tien a l'air appétissant en tout cas ! =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *