La chandeleur, Acte 2 : la crêpe Suzette (caramel à l’orange)

suzette 7

suzette 6

suzette 5

Normalement, la chandeleur c’était hier (et je devais poster la recette hier, honte sur moi) mais on va faire comme si… De toute façon, il n’y a pas de date pour se faire plaisir 🙂 
Pour l’occasion, j’ai parié sur les crêpes Suzette… C’est terriblement gourmand comme on dit. Le côté régressif du caramel, le bon goût goût de saison et la très légère amertume de l’orange… C’est un pur délice ! En plus, c’est super rapide à réaliser et encore plus à déguster !! 
Pour la petite histoire, la crêpe Suzette serait liée au roi Edouard VII. En hommage à sa compagne, il lui aurait dédié cette superbe crêpe réalisée par Henri Charpentier… C’était la (petite) minute culture. 

Cette recette est extraite de la géniale « Encyclopédie des desserts » publiée chez Flammarion. Avec elle et « Pâtisserie » de Christophe Felder, vous pourrez affronter votre cuisine les yeux fermés !


Infos pratiques:

– Quantité : 8 personnes

– Difficulté : ☆☆☆☆ 
– Préparation : 2 minutes
– Cuisson : 10 minutes 

La liste de courses :  
– 100 g de jus d’orange frais (soit ≈ 1 grosse ou 2 petites orange(s)),
– 60 g de sucre,
– 50 + 20 g de beurre,
– 40 g de Grand Marnier,
– Zestes de 1/2 orange.

La liste des ustensiles : 
– 1 poêle, 
– 1 cuillère magique/1 fouet.

Concrètement, pâtissons…

1. Avant de commencer, on presse les oranges. On prélève les 100 g de jus nécessaires et des zestes très fins (idéalement, avec une Microplane).
2. Avec le sucre et un tout petit peu d’eau, on réalise un caramel. Lorsqu’il a une belle couleur dorée foncée, on ajoute les 20 g de beurre. Une fois qu’il est fondu, on décuit le caramel avec le jus d’orange et on ajoute les zestes. On porte alors le tout à ébullition pour faire légèrement épaissir. Le caramel doit être nappant, un peu comme une crème anglaise.

suzette 4 suzette 3
 
3. On termine en ajoutant le Grand Marnier. On fait à nouveau réduire. Enfin, on ajoute les 50 g de beurre restants pour faire monter la sauce et lui donner un aspect sirupeux.
 
suzette 2
 
4. On réserve ce caramel et, au besoin, on le fait réchauffer avant d’y plonger les crêpes et de les enrober des deux côtés.
 

Astuces : 
– Ce beurre Suzette peut parfaitement être réalisé à l’avance. Au moment de servir, il n’y a plus qu’à le réchauffer rapidement. 
– L’alcool contenu dans ce beurre va s’évaporer à la cuisson : vous ne conserverez que sa saveur… Vous pouvez donc parfaitement en servir aux enfants.

En conclusion, dégustons !

suzette 1

suzette

Posté dans

2 commentaires sur “La chandeleur, Acte 2 : la crêpe Suzette (caramel à l’orange)

  1. J'ai ce fameux livre, offert par ma fille, il est super. Bravo pour tes crêpes, c'est une gourmandise que je mangerai toute l'année si je pouvais. Gourmand ce caramel à l'orange. Bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *