Le velouté de topinambours au bacon de Cyril Lignac

soupe de topinambours 5
 

soupe de topinambours 4

Ça faisait longtemps que je n’avais pas posté du salé, par ici… Malgré le retour du soleil, il fait encore nuit relativement tôt et la fraicheur s’invite encore régulièrement chez nous. Pour réchauffer un peu l’atmosphère, je vous propose une soupe (oui, encore une soupe, mais la soupe c’est bon, c’est facile à faire et ce n’est pas cher ! Comme dirait Georges, « what else ? ». Et puis, moi, la soupe c’est un peu ma marotte).  

J’ai déterré cette recette d’un vieux magazine (sur les soupes, bizarrement) que j’avais acheté il y a plusieurs années ! C’est du Cyril Lignac, ce jeune chef aussi médiatique que sympathique et à l’accent chantant de l’Aveyron. Pas de tour de passe-passe ici, c’est simple mais succulent. Le topinambour est un vieux légume oublié au léger goût d’artichaut. Pendant la deuxième guerre mondiale, c’est lui qui remplaçait les pommes de terre et, depuis, il est un peu tombé dans l’oubli et c’est bien dommage… A la maison, tout le monde a vraiment adoré ce velouté original à la saveur si délicate que j’ai déjà refait plusieurs fois (et que je referai encore avant le retour des beaux jours !) !

Infos pratiques:

– Quantité : 6 personnes

– Difficulté : ☆☆☆☆ 
– Préparation : 30 minutes
– Cuisson : 35 minutes

La liste de courses :  

– 1 kg de topinambours,
– 4 pommes de terre, 
– 10 cl de crème fraiche liquide, 
– 6 tranches de bacon,
– Huile d’olive (pour la décoration),
– Sel et poivre.
 
La liste des ustensiles :  
– 1 grande casserole, 
– 1 poêle, 
– 1 économe, 
– 1 mixeur plongeant.

Concrètement, cuisinons…

1. On commence par éplucher les topinambours et les pommes de terre, on les coupe en morceaux, on les rince et on place le tout dans une casserole remplie d’eau salée (pour l’eau, on en met juste assez pour recouvrir les légumes). On porte à ébullition et on laisse cuire une petite demi-heure à feu doux : c’est prêt quand les légumes sont cuits. 
2. On mixe la préparation jusqu’à obtenir une consistance très onctueuse. On ajoute alors la crème liquide et on remet un coup de mixeur. On rectifie l’assaisonnement. 
 
soupe de topinambours 3 soupe de topinambours 2
 
3. Au moment de servir, on fait chauffer une poêle à blanc, c’est à dire sans matière grasse, et on fait faire un aller-retour à nos tranches de bacon que l’on réserve sur du papier absorbant pour ôter l’excédent de graisse. On découpe le bacon en lanière.
4. Dans l’assiette/le bol, on verse le velouté, on dépose quelques gouttes d’huile d’olive et les lanières de bacon. Servez bien chaud !
 
Astuces :
– Cyril Lignac conseille, pour « plus de gourmandise » de servir ce velouté avec une chantilly au bacon (on mixe la crème liquide et le bacon et, ensuite, on monte tout simplement la crème).
 – Cette soupe est très simple à réaliser mais relativement longue. Qui ne s’est jamais attelé à l’épluchage de topinambours ne peut pas comprendre le pourquoi du comment… Ces petits tubercules tout biscornus sont une vraie plaie à éplucher.
– Si on veut transformer ce velouté en soupe végétarienne, il suffit de ne pas ajouter le bacon au moment du service. On peut aussi imaginer en faire une entrée végétalienne, en n’ajoutant pas de crème. C’est excellent aussi et le goût de topinambour n’en sera que renforcé.

En conclusion, dégustons !

 
soupe de topinambours 1
Posté dans

4 commentaires sur “Le velouté de topinambours au bacon de Cyril Lignac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *