Le velouté de butternut-carotte et ses croûtons de pain d’épices et morbier !

velouté de butternut 8

velouté de butternut 7

Je ne sais pas chez vous mais, à la maison, il y a des mots « magiques » et butternut en fait partie. Il suffit que je le prononce pour que tout le monde s’enfuie en courant… Du coup, quand j’ai annoncé que j’allais faire une soupe au butternut, tout le monde a grimacé !
Mais comme je suis breton, que j’ai la tête plus dure que du bois et que j’avais littéralement flashé sur cette recette de Sabine, j’ai persévéré, j’ai épluché, j’ai taillé, j’ai cuit, j’ai mixé et j’ai fait goûter ! Autant vous dire que j’étais plus que sceptique. Et là, la magie a opéré puisque tout le monde a adoré. Non, non pas juste accepté d’ingurgiter ou, à la limite, apprécié mais bien A-DO-RÉ ! Je dois avouer que cette recette m’a, moi aussi, conquis. Du coup, même si on n’est plus vraiment en hiver et même si la soupe va être laissée de côté par certains jusqu’en novembre prochain, il fallait que je vous fasse découvrir cette recette (et mon côté accro à la soupe était tout à fait d’accord avec cette analyse de la situation et n’exclut pas la publication de soupes froides, cet été).
Je vais donc essayer de vous convaincre de céder à l’appel de cette soupe… Le velouté a une consistance parfaite et un délicieux goût de butternut (et donc légèrement doux). Pour sublimer le tout le tout, la puissance du morbier et les épices du pain viennent relever et donner du relief à cette soupe… Le mariage butternut/pain d’épices/morbier est absolument divin ! Cette entrée fera merveille pour une soirée flemme (vu sa composition, on est presque sur un plat complet) ou pour une entrée chaude au cours d’un repas entre amis (ce mélange de saveurs les surprendra à coup sûr mais il faudra que ce soit des amateurs de sucré-salé) !
Au passage, je ne saurais trop vous conseiller d’aller jeter un œil (les deux, ça serait aussi bien) au blog de Sabine. Il porte parfaitement son nom « Délice céleste » avec des recettes simples et originales… En plus, elle réalise elle-même ses fromages et j’en suis vert de jalousie (mon unique expérience a été calamiteuse!).

Infos pratiques:
– Quantité : 4 personnes
– Difficulté : ☆☆☆☆ 
– Préparation : 15 minutes
– Cuisson : 20/30 minutes

La liste de courses :
La soupe
– 1/2 butternut,
– 3 pommes de terre,
– 2 carottes,
– 1 oignon,
– 10 cl de crème liquide entière,
– Huile d’olive.

Les croûtons
– 100 g de morbier,
– 2 tranches de pain d’épices,
– Beurre. 

La liste des ustensiles :
– 1 casserole ou 1 faitout, 
– 1 économe, 
– 1 planche, 
– 1 couteau, 
– 1 mixeur plongeant, 
– 1 poêle. 

Concrètement, soupons…

1. Comme toute bonne soupe qui se respecte, on commence par éplucher, laver et découper en morceaux nos légumes. 
 
velouté de butternut 5
 
2. Dans la casserole, on fait revenir dans de l’huile d’olive : les oignons, les carottes et les pommes de terre. Au bout de 5 minutes, les légumes doivent commencer à colorer : il est temps d’ajouter le butternut. On fait revenir à nouveau 5 minutes et on recouvre d’eau. 
3. Pendant que la soupe cuit, on s’occupe des croûtons. Pour le morbier, on découpe de petits dés (comme il s’agit d’un fromage assez fort, j’avais enlevé la croûte). Pour le pain d’épices, on découpe aussi de petits dés mais on les poêle 2 ou 3 minutes dans du beurre, pour les colorer et leur apporter un peu de croustillant. Si nécessaire, on réserve les croutons de pain d’épices sur du papier absorbant pour éliminer l’excès de matière grasse. 
 
velouté de butternut 4 velouté de butternut 3
 
4. Au bout de 20 à 30 minutes, les légumes commencent à s’écraser dans le bouillon : on mixe. On peut alors ajouter la crème liquide dans le velouté. Pour un rendu plus visuel, on peut opter pour un filet de crème liquide ajoutée au dernier moment, en même temps que les croûtons.
 
Astuces :
– Comme pour toutes les soupes, plus les légumes seront coupés petits, plus ils cuiront vite. A l’inverse, des légumes coupés grossièrement seront plus long à cuire. Rassurez-vous, cela ne changera rien à la dégustation. 
– Servi ainsi, le velouté sera absolument parfait. Toutefois, on peut choisir de remplacer les croûtons de pain d’épices par des croûtons classiques ; remplacer les croûtons de morbier par des croûtons d’un autre fromage, possiblement moins fort (à la maison, certains ont préféré mettre du reblochon). On peut aussi vouloir opter pour un velouté plus « light » ou végétalien en ne mettant ni l’un, ni l’autre et en supprimant la crème liquide. Bref, faites-vous plaisir !

En conclusion, dégustons !

 
velouté de butternut 2
 
velouté de butternut 1 
Posté dans

8 commentaires sur “Le velouté de butternut-carotte et ses croûtons de pain d’épices et morbier !

  1. Testé ce soir ! 🙂 Très bon !
    Par contre pas complètement car je n'avais pas tous les ingrédients…
    Manquaient le pain d'épices et le morbier, alors j'ai mis du Vacherin (de Suisse), c'était chouette car juste fondant dans la soupe 🙂 Mais prochaine étape le pain d'épices !! 🙂
    Merci !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *