A l’apéritif ou en pique-nique, pariez sur le cake courgette, fromage de chèvre et jambon !

 
 
On commence à arriver à une période où les courgettes pullulent dans le jardin… pour mon plus grand plaisir ! Comme l’année dernière où je l’avais accommodée en gaspacho et en moelleux au chocolat, cet été, la courgette va se décliner sous toutes les formes dans ma cuisine. Si elle finit souvent simplement revenue à la poêle avec un peu d’ail et de persil, j’essaie aussi de l’incorporer dans d’autres plats, si possibles où on n’a pas l’habitude de la retrouver !
Cette fois, c’est dans un cake qu’on la retrouvera. Un cake salé parce qu’en ce moment je suis très branché apéro/pique-nique (ne me demandez pas pourquoi, ça doit être la saison qui me fait ça, de toute façon, ce cake peut aussi bien faire l’affaire en entrée ou même en plat de résistance avec une bonne salade verte) et qu’il y a quelques semaines (enfin, quelques mois plutôt) Claire m’avait demandé ce genre de recettes. J’aime bien, c’est facile à faire et pratique car pouvant être fait à l’avance. Concernant le mariage des saveurs, ce sont des valeurs sûres : du chèvre et du jambon. A mon sens, il n’y a pas beaucoup d’ingrédients qui se marient aussi bien avec la courgette que le fromage de chèvre. 
A la base, j’avais réalisé cette recette pour manger en famille mais il s’est trouvé que des amis sont passés entre temps et, à l’apéro, au soleil sur la terrasse, ce petit cake a fait un véritable carton ! Tout le monde l’a adoré. Personnellement, j’étais assez content car on retrouve bien les différents parfums, ce qui est assez rare avec la courgette qui a tendance à être un peu fade… Le seul bémol réside dans la quantité de matière grasse (beurre et oeufs) contenus dans ce cake. Ceci dit, le cake ainsi obtenu est vraiment pour une bonne dizaine de personnes et, le plus souvent, on ne fait que grignoter un cake salé, on en mange rarement plus d’une part.
 

NB : je me suis inspiré de la recette du Maxi Cuisine du mois de juin !

Infos pratiques:
– Quantité : 10 personnes
– Difficulté : ☆☆☆☆☆
– Préparation : 15 minutes 
– Cuisson : 10 minutes + 45 minutes

La liste de courses :  
– 200 g de farine,
– 2 courgettes,
– 5 oeufs,
– 125 g de beurre,
– 1 sachet de levure,
– 150 de buche de chèvre,
– 150 g de dés de jambon,
– 1 tour de moulin à poivre,
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.

La liste des ustensiles : 
– 1 poêle,
– 1 torchon propre,
– 1 couteau,
– 1 planche à découper,
– 1 râpe.

Concrètement, cuisinons…

1. On lave et râpe les courgettes. Dans une poêle bien chaude, on les fait suer dans la cuillère d’huile d’olive. Cela doit prendre une dizaine de minutes, à feu doux : les courgettes doivent être translucides, avoir rendu leur eau sans pour autant se déliter en purée. Une fois les courgettes cuites, on les presse fortement dans un torchon pour enlever l’excès d’eau (sous peine de détremper le cake…). On coupe le chèvre et le jambon en dés. 

 
1. BONUS. On fait préchauffer le four sur 180° C.
2. Dans la cuve du robot, on mélange les œufs, la farine, la levure et le beurre fondu. Enfin, on termine en ajoutant les courgettes, le jambon, le fromage de chèvre et le poivre.
3. Dans un moule beurré et fariné, on verse la préparation à cake. On fait cuire 45 minutes : le cake doit être doré et cuit à cœur (pensez à vérifier avec la pointe d’un couteau qui doit ressortir propre).
 
Astuces :
– Idéalement, on réalise le cake la veille car, en refroidissant, le beurre va figer et le cake sera beaucoup plus facile à découper. Pour la conservation, une fois le cake froid, enroulez-le dans du film étirable et placez-le au réfrigérateur. De manière générale, les cakes (sucrés ou salés) sont meilleurs une fois légèrement rassis. Ceci dit, le cake est excellent chaud, même s’il sera galère à découper…
– Avec ces proportions, vous aurez de quoi faire un gros cake ou deux petits. Vous pouvez parfaitement diviser les proportions par deux. Personnellement, je pense qu’il vaut mieux faire un gros et le couper en deux plutôt que deux petits qui seront un peu plus secs. Au passage, les cakes se congèlent très bien. Toutefois, une fois décongelés, on peut avoir quelque soucis pour les découper, notamment si on veut faire des tranches fines et/ou de petits dés.
– J’ai utilisé des courgettes du jardin qui n’ont subi aucun traitement chimique. J’ai donc laissé leur peau, autant pour le goût que pour les vitamines. En plus, le vert foncé de la peau permet de les « retrouver » une fois le cake cuit, ce qui est plus joli visuellement. Dans cette optique, il faut deux choses : de petites courgettes (sur des grosses, la peau sera épaisse et ne cuira pas ou mal) qui soient bio (tous les pesticides se stockent justement au niveau de la peau). 

En conclusion, dégustons !

 
 
Posté dans

0 commentaires sur “A l’apéritif ou en pique-nique, pariez sur le cake courgette, fromage de chèvre et jambon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *