Le Guide du Tablier # 5 : avec la Penn ar Box, ils veulent mettre la Bretagne en boite !

Allez, juste pour le fun, je vous rappelle le principe du Guide : le 1er mercredi de chaque mois, on parle consommation et  gastronomie, le tout sans prise de tête et dans la bonne humeur !
Comme on est au mois d’août, c’est encore un peu soleil et vacances au programme (et oui, il ne fallait pas poser ses congés en juillet). Du coup, on va rester dans ce thème estival avant de retrouver des sujets un peu plus sérieux à la rentrée. Ce que je vous propose de découvrir, c’est une box toute jolie et toute jeune qui vous permettra d’être un peu toute l’année en vacances en recevant, chaque mois, des morceaux de la Bretagne… Si, je vous jure, ça sera bientôt possible ! Amis bretons, amis de la Bretagne, suivez-moi que je vous explique tout ça !
 

Le pourquoi du comment…

A la base, le principe de la box me laisse de marbre (attendez 30s avant de dire que je raconte n’importe quoi). En effet, je ne vois pas trop l’intérêt du truc. Pourquoi payer plusieurs dizaines d’euros par mois pour recevoir une box qui, possiblement contiendra des produits qui ne nous plairont pas ? En revanche, dès lors qu’il y a une vraie démarche et un véritable concept derrière, j’adhère totalement à l’idée. En disant cela, je pense à quelques box qui ont un vrai credo et qui défendent des valeurs qui me bottent vraiment.  
Une fois que je vous ai dit ça, revenons à mes moutons. Il y a quelques jours, Florence, alias Lady  Breizh, ma breizh blogueuse préférée a tweeté à propos de Penn ar Box. J’étais déjà conquis par l’idée. Bah oui, quand les cousins nous envoient du kouign en direct de Camaret, on bave devant le colis alors quand on se propose de faire la même chose TOUS LES MOIS, je fonds ! Mais les deux amis ne sont pas arrêtés là puisqu’ils ont décidé d’ajouter à ces box une réelle dimension qualitative (je vous en dirai plus dans quelques lignes). Moi le relou du bio, des produits locaux et de qualité, je suis directement tombé en pâmoison !

« Penn ar » quoi ?

Si jusqu’à présent je vous ai présenté de jeunes entreprises ou des sociétés plus établies, cette fois, je vais intervenir un peu en aval. En effet, l’idée est plus qu’aboutie mais ils ont encore un peu besoin d’aide…
A la base, Penn ar Box est une idée 100% beurre salé : Loïz et Julien sont bretons, brestois et bretonnants ; ils sont soutenus par l’incubateur Produit en Bretagne ; ils sont présents sur Kengo, un site de financement participatif breton ; ils sont éligibles au nouvel accélérateur de start-up de la région Bretagne… 
Néanmoins, afin de financer leur projet, Loïz et Julien en appellent à notre générosité ! Vous pouvez retrouver leur projet de financement sur Kengo ! Vous retrouverez plein d’informations utiles qu’il s’agisse de l’utilisation des fonds, des contreparties offertes aux généreux donateurs… Aujourd’hui, ils en sont à 70% de financement.
Prochaines étapes pour Penn ar Box : compléter le financement, la soirée de lancement et la livraison des premières box à partir de novembre ! 
Vous pouvez les retrouver sur Facebook, Twitter et leur blog

Mettez la Bretagne en boîte… 

Et oui, il est bien question de mettre la Bretagne en boîte (mais au sens propre, hein, pas figuré). Julien et Loïz ont imaginé deux types de box, la première changeant tous les mois, la seconde tous les six mois : 
– La plij box (ou box du plaisir pour les non bretonnants, c’est sexy déjà comme appellation, non ?) : elle sera composée de 5 ou 6 produits bretons de qualité. Surtout, il s’agira de produits qu’on ne trouve pas en grande surface ! On en revient à ce que je vous disais au début : si c’était pour recevoir une box avec des biscuits Mont Saint-Michel, ça aurait vite tourné court pour moi… Last but not least, il s’agira de produits ancrés dans leur terroir ET innovants ! Le prix de cette box ? 29€, ce qui, sur le papier tout au moins, me semble plus que correct. 
– La buhez box (ou box de la vie, vous allez voir, elle porte bien son nom) : cette box concernera tout particulièrement les Bretons expatriés (en France mais aussi à l’étranger) puisqu’elle contiendra les produits emblématiques de la Bretagne : du pâté Hénaff, du caramel au beurre salé… Les produits seront estampillés « Produits en Bretagne » et viendront des 5 départements bretons (toute autre vision de la Bretagne n’est que pur découpage administratif…). Cette box de survie sera plus conséquente (une dizaine de produits) et donc plus chère (44€). 
Chaque box contiendra un livret d’une vingtaine de pages : histoire des artisans, recettes d’un grand chef breton… Bref, une nouvelle fois, c’est le patrimoine breton qui sera à l’honneur. 
Pour le reste, c’est très simple : il suffira de commander sa box sur internet pour, ensuite, la recevoir par la Poste… et découvrir ce qu’elle contient ! Ultime information d’importance : on pourra se faire livrer partout en France et à l’étranger. Amis expatriés, préparez-vous à commander la buhez box !! 
Avec ces box, vous avez l’essence de Penn ar Box… Pour autant, Loïz et Julien ne souhaitent pas s’arrêter là. Oh non !

… et à l’honneur !

Forcément, quand on est aussi ancré dans son terroir, cela rejaillit sur le concept même de Penn ar Box. Ainsi, à côté des box à proprement parler, on pourra aussi retrouver : 
– Une boutique en ligne qui proposera les produits des box, pour un temps limité. Juste ce qu’il faut, si vous avez eu un coup de coeur grâce à la box. 
– Le soutien durable aux artisans… Dans le même sens que les cafés suspendus, Penn ar Box proposera un « arrondi solidaire ». Le principe est très simple : nous consommateurs, avons la possibilité de payer une somme ronde. Pour notre porte-monnaie, cela ne représente pas grand chose mais sur le nombre, cela permet un vrai coup de pouce. Ainsi, cela permettra de faire éclore certains projets innovants et de soutenir durablement des artisans bretons ! 
– La création d’un réseau social axé autour des saveurs et du goût… de la Bretagne : Bretons du monde entier, vous pourrez (bientôt) partager vos photos, recettes et autres messages avec les autres membres de Penn ar Box !
Personnellement, il ne me manque qu’une touche de bio là-dedans et je me roule par terre de bonheur 🙂 !!

Pour conclure, mon avis…

Bien sûr, il est toujours un peu gênant de juger une entreprise quand elle n’est encore qu’à l’état de concept… Pour autant, je ne peux pas m’empêcher d’être hyper enthousiasmé par l’idée ! 
Non parce que si vous n’êtes pas breton d’origine, vous ne pouvez pas comprendre. Juste pour vous donner un exemple, à  la maison, le Hénaff est une vraie religion. Il est inconcevable que dans nos placards il n’y ait pas au moins une (plus certainement plusieurs) boîtes du « meilleur pâté du monde ». A la maison, il est tout autant hors de question d’acheter un kouign amann dans le commerce (à chaque fois que j’en aperçois un congelé ou, pire, sous film étirable avec une DLC de plusieurs semaines, mon pauvre petit coeur rate un battement…). A la lumière de ma triste expérience personnelle, il faut bien se rendre à l’évidence : les produits bretons ne sont bons que lorsqu’ils viennent de Bretagne ! Or, avec Penn ar Box, c’est ce qu’on se propose de faire : mettre la Bretagne dans votre boîte aux lettres… D’ailleurs, je ne peux pas m’empêcher de penser que ma Bretonne de cousine – expatriée à Londres – adorera ça !
Comme si cela ne suffisait pas,  il a fallu qu’ils donnent une dimension qualitative et solidaire à leur projet… Autant dire que pour moi, c’est du pain béni ! En vrai, c’est tellement tout ce que j’aime sur le papier que je suis un peu jaloux. J’aurais adoré avoir cette idée ! 

En attendant la concrétisation de ce projet, n’oubliez pas de soutenir Loïz et Julien !  

Parce que c’est leur bébé. Parce que personne ne peut mieux défendre le projet qu’eux. Parce qu’ils ont besoin de vous (et de votre soutien financier), je leur laisse la parole pour terminer… « Si cette idée de concentrer la Bretagne dans une box vous séduit : participez à l’aventure avec nous ! Penn ar Box sortira des cartons grâce à vous » (Loïz et Julien, demat@pennarbox.bzh). Kenavo !

Il ne s’agit pas d’un article sponsorisé… Mon enthousiasme n’est que la conséquence des vapeurs d’iode, de crêpes et de caramel au beurre salé !

Posté dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *