La pizza Botticelli pour le KKVKVK # 60 (tomate, fromage, parmesan, roquette et jambon de parme)

J’adore la pizza. Je pense même que je pourrais en manger tous les jours, sans jamais être écœuré. En plus, il y a tellement de possibilités de les accommoder… Pour autant, je n’ai jamais sauté le pas de les réaliser moi-même (la pâte à pizza m’a toujours fait peur et, à côté de chez moi, il y a un foodtruck qui réalise des pizzas au feu de bois divines et pas chères du tout).
Mais quand Dr Chocolatine est venue me parler de la 60ème édition duKKVKVK et de son thème, je n’ai pas pu résister longtemps ! Pour ceux qui me suivent depuis longtemps, cet acronyme étrange doit vous dire quelque chosesans que vous soyez pour autant capable de mettre un nom dessus. Pour les petits nouveaux, c’est un des jeux les plus anciens de la blogosphère culinaire et le seul auquel je participe avec plaisir, chaque fois que possible.
S’agissant du nom de cette pizza, je l’ai bien sûr inventé. Il s’agit simplement d’un petit clin d’œil à l’immense peintre qu’était Botticelli et à mon voyage à Florence… Botticelli, c’est un peu mon chouchou et je l’ai (re)découvert à travers la belle biographie de Sophie Chauveau. Si le cœur vous en dit, vous pouvez regarder quelques unes de ces œuvres par là !
Belle soirée à tous et à très vite !
NB : si vous n’aimez pas la garniture de cette pizza, vous pouvez garder la recette de la pâte et l’accommoder à votre sauce (quand je maitriserai mieux la pâte à pizza, je pense que je lui consacrerai un article). 
 
Infos pratiques :
– Quantité : 2 personnes
–  Difficulté : ☆☆☆☆☆  
– Préparation : 30 minutes 
– Pousse 1h

– Cuisson : 15/20 minutes 
 
La liste de courses :
 La pâte à pizza :
– 170 g de farine,
– 1/2 sachet de levure de boulanger déshydratée,
– 10 cl d’eau tiède,
– 8 g d’huile d’olive, 
– 4 g de sucre,
– 3 g de sel.

La garniture : 
– 2 à 3 cuillères à soupe de sauce tomate, 
– 1 tomate, 
– 2 belles poignées de fromage à pizza, 
– 1 poignée de roquette,
– 2 tranches de jambon de parme,
– 10 beaux copeaux de parmesan.

La liste des ustensiles :
– 1 saladier,
– 1 rouleau,
– 1 plaque de métal,
– Du papier sulfurisé,

Concrètement, cuisinons… 

La pâte à pizza 
1. Dans le bol du robot, on place la moitié de la farine, le sucre, la levure, le sel, l’eau et l’huile d’olive. On commence à mélanger avec le crochet. Quand la pâte est amalgamée, on ajoute petit à petit la farine. On mélange alors pendant une petite dizaine de minutes, jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois. On couvre et on laisse gonfler la pâte une bonne heure : la pâte doit doubler de volume.
 
 
2. Quand la pâte a doublé de volume, on la dégaze. On couvre le saladier et on place au réfrigérateur jusqu’à utilisation. 
 
La pizza 
1. On étale la pâte sur du papier sulfurisé, en lui donnant une forme plus ou moins ronde. On la badigeonne avec de la sauce tomate et on dépose des tranches de tomates crues. Enfin, on saupoudre de fromage à pizza. 
1. BONUS. On fait préchauffer le four sur 210° C.
2.On fait cuire la pâte entre 10 et 20 minutes, tout en bas du four. La pâte est cuite lorsqu’elle est joliment dorée dessus et dessous.
3.A la sortie du four, on dépose sur la pizza : la roquette, le jambon de parme et les copeaux de parmesan.
 
Astuces :

– Bien sûr, en cas de grosse flemme, on peut opter pour une pâte à pizza toute prête. Toutefois, cette recette de pâte à pizza n’est pas compliquée du tout, elle est simplement un peu longue du fait de la pousse.
– La pâte à pizza va être relativement élastique et donc, elle aura tendance à se racornir quand vous l’étalerez. Ce n’est pas grave, la pâte ne doit pas être étalée trop fine (après plusieurs tests, nous l’avons préféré un peu épaisse).
– Si vous le souhaitez, vous pouvez réaliser cette pizza dans sa version végétarienne : il suffit de supprimer le jambon de parme !
– Je ne saurais trop vous conseiller de réaliser votre sauce tomate maison (surtout à l’époque où on est, avec des tomates gorgées de soleil). Dans une casserole, vous mettez de l’huile d’olive, des tomates (préalablement pelées), de l’oignon, de l’ail, du persil, du thym et du laurier… On fait doucement réduire (plus ça mijote, mieux c’est). Quand c’est cuit, on enlève le thym et le laurier avant de mixer. Petite astuce si votre sauce tomate est trop acide : ajoutez un sucre. Je vous le jure, ça sera un pur délice !

En conclusion, dégustons !

 
Posté dans

2 commentaires sur “La pizza Botticelli pour le KKVKVK # 60 (tomate, fromage, parmesan, roquette et jambon de parme)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *