Cours de cake design par Naddie pour le dessert d’Halloween : le terrifiant gâteau au chocolat et son coeur de M&M’s !

[Comme je vous l’avais déjà dit en juillet dernier, ponctuellement, la cuisine du Tablier ouvrira ses portes à des personnes venant d’horizons différentes. Aujourd’hui et pour fêter Halloween, je vous laisse entre les mains expertes de Naddie pour un exercice inédit sur ce blog : le cake design… Pâtissez bien et rendez-vous en fin d’article ! Bon week-end :-)]
Trick or treat ? Halloween se prête magnifiquement à la réalisation d’un gâteau en pâte à sucre, alors c’est l’occasion de se lancer.
Je répartis toujours la réalisation d’un gâteau sur 4 étapes ; ça peut sembler long, mais ça permet au contraire de répartir tranquillement tout ce qu’il y a à faire, sans y passer une journée entière.

Avant de commencer :

Comme toute bonne recette, commençons par la liste des courses, et du matériel :
La décoration :  
Les fournitures :
– 200 g de pâte à sucre orange,
– de la pâte à sucre blanche,
– de la pâte à sucre noire,
– de la pâte à sucre verte,
– du sucre glace.
Le matériel : 
A défaut de matériel spécial, on utilisera ce qu’on trouve dans une cuisine : couteau à lame fine et lisse, cuillère, cure-dent, rouleau.
La pâte à sucre se trouve dans les boutiques de pâtisserie grand public, style Du bruit dans la cuisine, Alice Délice, Hema, Little Extra ou en ligne notamment sur annikids.com.
Il est possible de la faire et de la colorer soi-même, mais ça nécessite beaucoup de temps, ce qui peut être très décourageant pour une première.
La marque Renshaw se travaille extrêmement facilement, c’est ma préférée. Mais les couleurs sont un peu plus sommaires que celle d’annikids.
La pâte à sucre noire est la plus difficile à travailler et à modeler. Elle s’effrite plus que les autres. Il est préférable de l’utiliser par touches, surtout pour débuter.
Le gâteau :
C’est Halloween, la fête du sucre et du chocolat, je vous propose donc un quatre-quart au chocolat.
Les ingrédients :
– 4 œufs, à peser (à défaut, en moyenne un œuf fait entre 50 et 60g sans la coquille)
– autant de farine,
– autant de beurre,
– autant de sucre (même un peu moins),
– 200 g de chocolat,
– un paquet de levure chimique.
Le matériel (hors matériel standard):
– un moule à manqué de 22 cm de diamètre
Le glaçage de préparation :
Le plus simple, c’est une ganache au chocolat : facile à étaler et ça se tient mieux. Le glaçage sert à habiller le gâteau, à le rendre lisse pour un rendu parfait.
Les ingrédients :
– 200 grammes de chocolat à cuire,
– 20 cl de crème liquide entière.
Le matériel :
– une casserole à fond épais,
– une spatule (la plus longue possible – à défaut, le dos d’un long couteau plat, style couteau à pain, peut faire l’affaire).
Vous voilà maintenant parés.

Réalisation :

On s’y met ? C’est parti :

Jour 1 et 2 : Le travail de la pâte à sucre et des éléments de décoration

La pâte à sucre se conserve très bien. Sa seule altération sera le durcissement, ce qui est l’effet recherché pour que les petits sujets se tiennent. On peut facilement les faire en avance. Une fois le paquet ouvert, elle se conserve bien emballée dans un film étirable.
Quatre choses à savoir pour travailler la pâte à sucre :
– Elle déteste l’eau : réfrigérateur interdit et utilisation d’eau avec parcimonie pour le collage des éléments.
– Elle colle : on la travaille sur un plan sur lequel on a versé du sucre glace ; pas d’inquiétude, ça n’altère pas les couleurs. En cas de surplus, un petit coup de pinceau rendra l’apparence parfaite.
– On la fait sécher sur un papier cuisson, pour éviter l’adhérence.
– Pour coller les éléments entre eux, un peu d’eau délicatement appliquée au pinceau fin.
On commence par modeler les petits sujets, ce qui leur permettra de durcir et de bien se tenir. La réalisation, c’est comme de la pâte à modeler. On peut tout imaginer, du plus simple au plus élaboré.
Voici quelques petits exemples détaillés.

Jour 3 : Cuisson du gâteau, et glaçage 

Préparation du gâteau : 
Faire fondre le chocolat avec le beurre 1 min au micro ondes. Mélanger les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Puis ajouter la farine avec la levure. Bien mélanger.
Incorporer le mélange chocolat/beurre.

Chemiser (c’est-à-dire beurrer et fariner) le moule et y verser la préparation.

Mettre au four à thermostat 5/6 (170°C) environ 40 mn.
Pour vérifier la cuisson, enfoncer la pointe d’un couteau, elle doit être sèche en sortant.
Démouler, et laisser refroidir.
Glaçage : 
Pour le lisser et lui donner une forme parfaite, on fait une ganache au chocolat : à feu doux, on fait fondre le chocolat dans la crème.

Hors du feu, attendre qu’elle revienne à température ambiante. Attention, le gâteau doit impérativement avoir suffisamment refroidi. A défaut la ganache fondra immédiatement, et ne se fixera pas. Verser sur le gâteau, en égalisant avec une spatule longue.

 

Conserver au réfrigérateur pour la nuit.

Jour 4 : Finitions

Sortir le gâteau un peu avant, pour que le glaçage revienne à température.

Il va falloir lisser au mieux : passer la spatule sous un filet d’eau chaude et lisser avec la spatule chaude.

Sur le plan de travail, et sur le rouleau, saupoudrer du sucre glace. Bien malaxer la pâte à sucre pour qu’elle forme une boule homogène et malléable

Étaler la pâte à sucre au rouleau, pour recouvrir le gâteau. Déplacer et retourner régulièrement le disque, en remettant souvent du sucre glace pour que ça n’accroche surtout pas. Disposer sur le gâteau, et lisser de manière circulaire, en commençant par le centre du gâteau, jusque sur les côtés.

Couper le surplus, de plus en plus près du gâteau, jusqu’à affleurement du bord. Au besoin, glisser doucement la pâte à sucre sous le gâteau. Disposer ensuite les sujets préparés, en les collant avec un pinceau d’eau. Pour Halloween, j’ai eu envie, avant le glaçage, de couper le cœur du gâteau, et de le remplir de M&M’s.

 

Mon but en ouvrant les portes de mon blog à d’autres personnes était de vous faire découvrir et partager des envies culinaires que je ne pourrais pas combler ! Je vais être sincère avec vous, je ne connais pas du tout le cake design et je n’aurais jamais la patience de m’y atteler… Pour autant, ça ne m’empêche pas d’aimer ce qui est beau. Et, en l’occurrence, le cake design, c’est souvent beau.
Grâce à la magie de Twitter, j’ai trouvé une super spécimen de cake-designeuse en la personne de Naddie ! Longtemps, je n’ai pas osé lui demander de participer… Finalement, je me suis jeté et elle a accepté avec plaisir et enthousiasme. Comme elle est hyper gentille avec vous, elle a pensé aux petits débutants et réalisé un pas-à-pas photographique. Juste pour vous !
Je ne sais pas si ça vous a plu mais moi j’ai adoré céder le Tablier à quelqu’un d’aussi talentueux et doué. En lui demandant, j’espérais beaucoup… c’est bien au-delà de mes espérances !
Posté dans

4 commentaires sur “Cours de cake design par Naddie pour le dessert d’Halloween : le terrifiant gâteau au chocolat et son coeur de M&M’s !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *