Le Guide du Tablier # 10 : les couteaux en céramique « TopChef de France »

couteaux top chef 4

Allez, c’est reparti pour « Le Guide du Tablier ». L’année passée, je vous avais dit que cette série d’articles serait aussi l’occasion de tester des produits… Malheureusement, avec l’été, la COP 21 et la pause forcée de ces derniers mois, je n’avais pas encore eu l’occasion de rédiger ce genre d’articles.
A partir d’aujourd’hui, ça sera donc chose faite avec le test de ces couteaux en céramique de la marque TopChef de France.

Le pourquoi du comment…

On a tous des couteaux dans notre cuisine. On a tous des couteaux de formes et de tailles différentes. Bref, nos cuisines, c’est souvent la foire aux couteaux mais on en a rarement de bonne qualité ! Par conséquent, quand on m’a proposé de tester ces couteaux en céramique pour ensuite vous les faire découvrir, j’ai accepté. Comme beaucoup, il y a quelques années lorsque cela était particulièrement à la mode, j’ai acheté mon couteau en céramique… qui depuis s’est cassé ou perdu dans les tréfonds de ma cuisine ! J’allais donc voir de quoi il en retournait avec ces couteaux de la marque TopChef de France (qui n’a rien à voir avec l’émission télévisuelle, je le précise au passage).
Ces produits n’étant disponibles que sur Amazon, un petit mot sur la livraison. Vous les recevrez dans une grande boite en carton (rentrant dans les boites aux lettres homologuées, ce qui est un sacré plus quand on connait La Poste) qui contient les couteaux (munis d’une protection pour la lame et emballés individuellement dans du papier bulle) et le support en plastique.

Les avantages de ces couteaux

Tout d’abord et parce que c’est quand même ce qu’on demande en priorité à des couteaux : ils coupent très bien. De ce côté, il n’y a vraiment rien à dire. J’ai coupé des fruits, des légumes, de la viande et, à chaque fois, ça a été parfait. Mention spéciale pour la découpe d’aliments un peu mous puisque ces couteaux vont les trancher et non les écraser (comme c’est trop souvent le cas avec un couteau mal aiguisé ou qui coupe mal).
Si on se penche sur la physionomie des couteaux plus particulièrement, je suis conquis. On a quatre tailles de couteaux différentes ce qui permet, peu ou prou, de couvrir la majorité des situations dans lesquelles on peut se retrouver. Visuellement, ils sont sympa, modernes. Vous pouvez vous dire qu’on s’en fout un peu (ce qui n’est pas totalement faux) mais, si vous utilisez le socle, avoir de beaux couteaux à présenter, c’est quand même mieux.
Ce visuel ne nuit aucunement à la prise en main puisqu’ils s’adaptent parfaitement à la forme de la main. Petite parenthèse sur un petit détail qui peut sembler anodin : dans la majorité des cas, la taille du manche du couteau a tendance à être proportionnelle à la taille de la lame. C’est débile mais, bien souvent, pour de petits couteaux d’office, vous avez un petit manche. Moi qui ai de grandes mains, j’ai trouvé ça vraiment agréable que tous les manches fassent la même taille, même pour le couteau d’office. Parenthèse fermée. Pour faire tout à fait le tour de la question prise en main, il y a même une zone avec une sorte de grip sur l’économe, pour ne pas déraper et ne pas se blesser.
Niveau matériau, le manche est fait dans un plastique très léger et la lame en céramique. De cette manière, les couteaux sont extrêmement légers (un peu trop pour moi) et très faciles d’entretien. D’ailleurs, si vous n’abimez pas votre lame à essayer d’ouvrir des huitres, elle devrait avoir une très longue durée de vie, et ce sans passer entre les mains d’un rémouleur.
Enfin, ça peut paraitre gadget mais le support en plastique, c’est quand même super pratique puisque de cette manière, on a toujours nos couteaux à portée de main sur le plan de travail. Encore faut-il avoir un plan de travail digne de ce nom…

couteaux top chef

Les inconvénients de ces couteaux

Après ce que vous venez de lire, vous vous doutez bien qu’il n’y a pas beaucoup d’inconvénients à ces couteaux. La seule chose que je trouve un peu en-dessous, niveau qualité, c’est le socle. Je suis un grand stressé avec mes affaires et des couteaux en céramique (qui sont donc fragiles), ça n’est pas pour arranger mes craintes. Par conséquent, ce support me semble un peu léger. Oui, les couteaux sont eux-mêmes légers et ne risquent pas de faire basculer le socle ; oui, le socle ne pourra pas non plus basculer tout seul puisqu’il a de gros tampons anti-dérapants en dessous. Toutefois, ce qui me fait peur c’est qu’un choc dedans le fasse se renverser. Une fois que j’ai dit ça, j’ai à peu près tout dit sur les « défauts » desdits couteaux !
Le prix ? Sur cette question, le débat est ouvert. C’est toujours assez problématique pour moi de me prononcer puisque les avis varient souvent beaucoup en fonction de notre porte-monnaie. Par conséquent, je vais essayer de raisonner en termes de qualité/prix plutôt qu’en termes d’euros sonnants et trébuchants. Quand on sait qu’il existe des couteaux à moins de 5€, je comprends qu’on puisse privilégier ces produit bon marché. Toutefois, je trouve que c’est souvent trompeur puisqu’à plus ou moins court terme, ledit couteau va beaucoup moins bien couper (si ce n’est dès le début). Personnellement, je préfère avoir quelques couteaux de bonne qualité, quitte à y mettre le prix ; plutôt que d’en voir des tonnes s’entasser dans mes tiroirs et que pas un seul ne coupe convenablement (surtout qu’au final, l’investissement sera souvent assez semblable). Quoi qu’il en soit, le prix est vraiment justifié au regard de la qualité proposée (pour vous donner un ordre d’idée ils sont dans la même fourchette de prix que mes couteaux en acier). D’ailleurs, ça me rappelle un peu ce que je vous disais sur le chocolat Valrhona : ce n’est pas parce qu’on a l’habitude de consommer certains produits pour trois fois rien que l’on a forcément raison (et oui, parfois, la qualité se paie).
(Petite précision : ayant reçu ces couteaux il y a une grosse dizaine de jours, je ne pourrai pas vous dire comment ils se comporteront au fil du temps. Affaire à suivre, donc !)
 couteaux top chef 2

En conclusion, mon avis…

Objectivement, il n’y a rien (ou très peu) à dire sur ces couteaux en céramique : ils coupent très bien, leur entretien est simple, ils sont très pratiques… On frôle la perfection ! Maintenant, les couteaux en céramique et moi, on n’est pas vraiment faits pour s’entendre.
S’ils font une chute par terre ou si on veut couper quelque chose de trop dur (du genre, un rôti avec un gros os ou un produit congelé), on risque de les abimer voire de les casser. Moi qui suis vraiment attaché à mes affaires (mais en même temps, relativement maladroit), je réserve ces couteaux pour découper des choses qui ne présentent aucun risque, notamment les aliments relativement mous qu’un couteau moins affuté a tendance à écraser.
Dans le même sens, j’aime bien utiliser des couteaux relativement lourds (comme mes Laguiole). Alors là, c’est totalement irrationnel et subjectif, c’est pourquoi j’ai considéré que leur poids plume était quand même un avantage. En effet, si je suis moins à l’aise avec des couteaux légers, je pense que la majorité des personnes doit préférer ce type de couteaux : on peut s’en servir longtemps sans se fatiguer, ça facilite leur prise en main…
Enfin, l’économe ne me convainc pas du tout. Qu’on se mette d’accord, il coupe très bien, mais je préfère utiliser un économe classique que je trouve plus efficace et plus pratique. Ceci dit, je réserve ce type d’économe pour les fois où j’ai besoin de faire des fines tranches, des tagliatelles de légumes, par exemple.

Si vous aussi vous voulez vous faire votre propre opinion sur ces produits, vous pouvez les commander sur Amazon. En plus, grâce à TopChef de France et au code ROMAIN20, vous disposerez de -20% sur ces couteaux* 😉 ! Si jamais vous sautez le pas, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires.

* ce code promo est valable jusqu’au 8 mai, à minuit

Posté dans

3 commentaires sur “Le Guide du Tablier # 10 : les couteaux en céramique « TopChef de France »

  1. J’ai aussi des couteaux en céramique à la maison (pas cette marque), c’est bien pour les aliments relativement tendres je trouve (surtout le bout de mes doigts….) mais pour découper des carottes par exemple, je ne trouve pas cela pratique. N’étant moi non plus pas très adroite, plusieurs ont fini par terre…

    1. Merci beaucoup Christiane, tu peux les acheter les yeux fermés, ils sont absolument parfaits ! Bonne soirée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *