Le Guide du Tablier # 11 : le bilan d’un an avec iGraal

Le mois passé, le Guide du Tablier signait son grand retour avec le test des couteaux en céramique de la marque TopChef de France… Aujourd’hui, on met le cap sur de la consommation à proprement parler puisque je vais vous reparler d’iGraal ! Comment ça vous ne savez pas/plus ce que c’est ? Suivez-moi, je vous explique tout 😉

igraaaaal

Le pourquoi du comment…

Il y a un peu plus d’un an, je consacrais un article à iGraal (sur lequel vous pouvez d’ailleurs vous rendre pour en savoir plus sur cette entreprise). Ca faisait un moment que j’avais dans l’idée de faire un article bilan. Pour être tout à fait sincère, j’aurais voulu poster cet article plus tôt mais avec le changement de plateforme du blog, tout ne s’est pas passé comme je le pensais.
Alors, le pourquoi du comment est assez simple. Parfois, je vous parle de produits ou concepts que je ne connais pas. Comme je ne suis pas tout à fait idiot, c’est quand même que sur le papier, l’idée me botte énormément. Toutefois, de temps en temps, entre le papier et la mise en œuvre, il y a un gouffre. Par conséquent, je trouve ça assez intéressant de faire une sorte de bilan quelques semaines ou mois plus tard, tel pourrait être le cas pour la Penn ar box ou Vizeat.
Mais pour l’heure, on va se concentrer sur iGraal. Je vous en parlais pour la première fois en avril 2015, c’était le premier article du Guide du Tablier. Bien sûr, à l’époque j’avais déjà un peu bidouillé avec iGraal mais, après un an à l’utiliser plusieurs fois par mois, il est temps de faire un bilan et de vous dire si oui ou non, iGraal ça vaut le coup ! En plus, étant partenaire iGraal, ils m’ont proposé de vous offrir un petit plus afin de vous faire sauter le pas. Enfin, à l’approche des fêtes des père et mère, si jamais vous commandez les cadeaux sur Internet, autant qu’ils vous rapportent ! Bref, rendez-vous à la fin de cet article pour en savoir plus (mais lisez tout le reste quand même, histoire que je ne l’aie pas écrit pour rien 😉 )

Pour rappel, iGraal c’est quoi ?

IGraal repose sur un principe simple : le cashback. Pour les non-anglophones ou les puristes du français, je vais développer un peu. IGraal se propose lors de chaque achat sur Internet de vous reverser une partie de la somme payée sur une cagnotte virtuelle. Quand cette cagnotte atteint les 20€, vous pouvez demander à ce que cette somme soit versée sur votre compte. Une fois le cashback activé, il n’y a rien de spécial à faire lors de votre commande, tout se fait automatiquement. Ca peut sembler trop beau et trop facile mais je vous promets qu’il n’y a aucune arnaque là-dessous.
Parallèlement, vous pouvez aussi bénéficier d’offres promotionnelles spéciales relayées uniquement par iGraal. Vous pouvez aussi augmenter votre cagnotte en donnant votre avis sur les vendeurs (+0,20€ à chaque fois), en parrainant vos proches (+3€ et 10% de cashback), en installant l’extension (+1€)… En tout état de cause, dès votre inscription iGraal crédite votre cagnotte de 3€ ! Par conséquent, ça peut très vite monter !

Igraal, de nouvelles possibilités pour économiser

Comme vous l’avez compris, iGraal vous rapporte quelques centimes ou quelques euros grâce au principe du cashback. C’est le credo et l’idée de base de l’entreprise. Cependant, depuis que je vous en ai parlé, iGraal a développé d’autres moyens d’économiser.
– Les coupons promo : c’est le même principe que les offres promotionnelles présentes sur les emballages, en supermarché. Pour tel produit, de telle marque vous pouvez économiser 30, 40, 50 cts voire 1 ou 2€. Les coupons sont à imprimer et à présenter à la caisse. Rien de bien compliqué, donc ! L’avantage de ces coupons c’est qu’au contraire du cashback où l’on alimente une cagnotte, la réduction est immédiate. Bien sûr, les esprits chagrins me rétorqueront que ces coupons, c’est anecdotique… Toutefois, quand on additionne toutes ces économies « anecdotiques », ça peut vite représenter une somme rondelette !
– Le comparateur de prix : rien de neuf sous le soleil me direz vous : des comparateurs, il en existe déjà des tonnes. Toutefois, celui-ci est plus « intelligent » que les autres puisqu’il vous donnera le vendeur le moins cher, cashback et codes promos éventuels inclus. Et là, c’est drôlement malin puisqu’un vendeur X peut proposer un produit à 30€ quand un vendeur Y le vendra 32€ (donc plus cher) mais avec un code promotionnel qui fera qu’in fine le produit sera bien moins cher. Malin, hein ? En revanche et assez logiquement, iGraal ne propose ce service que pour les vendeurs affiliés…

igraal

IGraal, un an après, ça donne quoi ?

Je me suis inscrit sur Igraal en décembre 2014. En avril 2015, lorsque j’ai posté mon premier article sur iGraal, ma cagnotte était créditée de 40€… Et en mai 2016, quel niveau stratosphérique atteint-elle ? Vous le saurez à la fin de l’article 😉
Avant tout et parce que la forme ça compte aussi, iGraal a fait peau neuve pour un site plus moderne, plus intuitif et plus personnalisé. Et c’est quand même beaucoup plus pratique avec notamment des offres personnalisées en fonction de vos achats et de votre utilisation passée d’iGraal ! Autre petite nouveauté formelle : iGraal a mis en place un système de badges (dans le même style que Tripadvisor pour ceux qui utilisent ce service). Là encore, ça ne change pas grand chose mais ça amène une touche de fun assez sympathique !
Pour le fond, ma position n’a pas changé d’un iota : iGraal, c’est vraiment l’idée du siècle et je regrette de ne pas avoir découvert ce site plus tôt. Le plus compliqué avec le cashback c’est de penser à l’activer (toutes proportions gardées, ce n’est quand même pas un effort insurmontable). Personnellement, iGraal est très vite devenu un réflexe et, lorsque je commande sur Internet, je l’active automatiquement. Plus concrètement encore, mon utilisation d’iGraal est très variable. Aux périodes de Noël, des anniversaires, je l’utilise beaucoup puisque je profite du cashback pour gâter mes proches et alimenter ma cagnotte. Le reste du temps, c’est plus ponctuel. N’habitant pas en ville, parfois je ne trouve pas certains produits que je dois donc commander sur Internet, non sans avoir au préalable activé iGraal ! Globalement, j’achète donc assez régulièrement sur Internet, ce qui est peut-être moins vrai pour des citadins (encore que…). A côté de ça, j’ai converti la plupart de mes proches à iGraal, que ce soient mes amis ou ma famille ! Par exemple, mes parents ont déjà procédé à un virement (et tout s’est très bien passé) et leur cagnotte a à nouveau dépassé la barre fatidique des 20€ permettant de piocher dedans. Enfin, et pour finir sur un (tout) petit bémol, la seule chose que je reprocherais à iGraal c’est qu’on ne peut pas prélever juste une partie de la cagnotte. En effet, lorsqu’on demande un virement (bancaire ou Paypal), c’est toute la cagnotte qui est visée. En revanche, dès lors que l’on souhaite convertir cette cagnotte en don ou en chèque-cadeau, on peut choisir le montant que l’on va amputer à notre bourse virtuelle !
Vous l’aurez donc compris, j’étais conquis l’an passé et après plus d’un an d’utilisation, je le suis toujours autant, si ce n’est plus ! Au passage, je voudrais encore souligner la rapidité et la qualité du SAV. Ils ont toujours été plus que parfaits lorsque j’avais un problème et c’est assez rare sur Internet pour que ça mérite d’être souligné.
Bon maintenant que je vous ai dit ça, passons aux choses sérieuses… En une grosse année, j’ai économisé presque 120€ ! En sachant que cet argent est issu en grande majorité d’achats que j’aurais dû faire dans tous les cas, je trouve ça assez énorme… et intéressant ! Surtout, avec les fêtes des mères (et des pères) qui approchent et leurs inévitables lots de cadeaux, iGraal se propose de vous offrir un cadeau de bienvenue encore plus cool que d’habitude. En théorie, lors de votre inscription iGraal crédite votre compte de 3€. Exceptionnellement et pour vous mes petits lecteurs, iGraal fait plus que doubler ou tripler cette mise de départ…. iGraal vous offre d’office 10€ et ce jusqu’au 31 mai ! A ne rien faire, c’est plutôt pas mal, non ?

Si vous voulez profiter de cette offre ou plus simplement obtenir plus d’informations sur iGraal, dépêchez-vous 😉 !

Posté dans

1 commentaire sur “Le Guide du Tablier # 11 : le bilan d’un an avec iGraal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *