Le tiramisu comme à Vérone… mais en mieux de Christophe Michalak !

tiramisu 9

tiramisu 8

tiramisu 7

Tadaaaaam ! Le magicien Michalak a encore frappé avec ce tiramisu « de mes rêves » (enfin, de SES rêves mais vous avez compris le principe : c’est un peu celui des rêves de tout le monde).
Il y a quelques temps, Adeline du blog « Une pipelette en cuisine » m’avait demandé ma recette de tiramisu. A mon avis, la recette de tiramisu, c’est comme tous les classiques : il y a à peu près autant de recettes que d’Italiens. Bien sûr, j’ai ma recette classique mais, très sincèrement, je n’en raffole pas. Déjà, à la base, le tiramisu, ce n’est pas particulièrement ma tasse de café (même en Italie, les tiramisus étaient d’une inégale qualité et aucun ne m’a transcendé). Après un repas, je trouve ça un peu lourd et les saveurs ne titillent pas particulièrement mes papilles. Amis italiens, donnez-vous-en à cœur joie et jetez-moi des cailloux.
Par conséquent, aujourd’hui, je ne vous propose pas ma recette du tiramisu, pas plus qu’une recette de tiramisu. C’est LA recette du tiramisu (mais en version revisitée). Puristes du tiramisu, je m’excuse par avance mais cette recette revisitée vaut vingt fois le vrai tiramisu. Déjà, on réalise tout soi-même : on n’oublie donc les biscuits à la cuillère du commerce tout secs et sans saveur pour un bon biscuit moelleux et savoureux. Ce biscuit est mis en valeur par le sirop au café et citron. Ca semble tout bête cet ajout de citron mais ça change tout, ça donne du peps, ça réveille nos papilles. Enfin, la crème au mascarpone est juste parfaite. Grâce au mascarpone, on a le goût du tiramisu mais en lui additionnant de la crème liquide en grande quantité on perd le côté lourdaud du tiramisu. Au contraire, c’est hyper léger et aérien (je parle bien sûr de la sensation en bouche parce que niveau calories, on est quand même super, super loin de la légèreté). 
Michalak est très fort, dans tous les domaines. Mais dès qu’il s’agit de revisiter un classique, je trouve qu’il excelle et ce tiramisu en est l’exemple parfait ! NB : s’il-vous-plait, on arrête de dire LA mascarpone (oui, oui, je suis chiant et pointilleux) :-)))) !
Infos pratiques:
– Quantité : 4 personnes
– Difficulté : ☆☆☆☆☆ 
– Préparation : 20 minutes
– Cuisson : 15 minutes
– Congélation : 1h
La liste de courses :

La crème au mascarpone

– 150 g de mascarpone,
– 150 g de crème liquide,
– 60 g de sucre,

– 2 œufs.

Le biscuit à la cuillère

– 2 œufs,
– 70 g de sucre,
– 70 g de farine,
– 1 pincée de sel.
Le sirop de café
– 3 expressos,
– 1 citron jaune.
La décoration 
– Du sucre glace,
– Du cacao en poudre non sucré,
– Des billes de chocolat,

– Les zestes d’un citron.

La liste des ustensiles : 
– 1 saladier,

– 1 maryse,
– 1 fouet, 1 batteur ou 1 robot,
– 1 feuille SILPAT ou du papier sulfurisé,
– 1 zesteur,
– 1 tamis.

Concrètement, pâtissons…

Le biscuit à la cuillère
1. BONUS. La réalisation des biscuits à la cuillère étant rapide, il faut commencer par mettre le four à préchauffer sur 180° C, chaleur statique.
tiramisu 6
1. On va commencer par réaliser une meringue. On monte les blancs en neige avec la pincée de sel en ajoutant le sucre en poudre en 3 fois. Une fois la dernière partie du sucre ajoutée, on sert bien la meringue qui doit être brillante et former un bec d’oiseau.
2. On ajoute alors les jaunes d’œufs puis la farine, en mélangeant délicatement.
tiramisu 4
3. On dresse dans un moule en Pyrex beurré (ou sur une feuille SILPAT, pour moi). On enfourne pour une quinzaine de minutes.

Le sirop au café
1. On réalise nos expressos et on zeste notre citron sur le café encore chaud pour qu’il infuse.
tiramisu 3

La crème au mascarpone
1. Dans le bol du robot, on place tous les ingrédients (mascarpone, crème, œufs et sucre) et on mélange pour obtenir un liquide épais mais homogène. On filme et on place au réfrigérateur pour une heure, le but étant que la crème soit très froide pour bien monter.
tiramisu 2
2. Au bout de l’heure de congélation, on place le bol sur le robot et on monte la crème au mascarpone en chantilly. C’est assez long mais, au final, vous devez obtenir une crème très légère mais qui se tient parfaitement.
Le dressage/la décoration
1. Si on sert le tiramisu dans des verrines, on emporte-pièce notre biscuit à la cuillère et on le place au fond de la verrine. Si on opte pour la version Michalak, dans le plat à Pyrex, on gagne du temps : il n’y a rien à faire. Quoi qu’il en soit, on pique le biscuit froid avec un couteau ou une fourchette et on l’imbibe généreusement avec le sirop de café. Par-dessus, on dresse la crème au mascarpone (avec une cuillère ou une poche à douilles).
2. Au moment de servir, on saupoudre le tiramisu de sucre glace puis de cacao tamisé. Enfin, on zeste un citron jaune et on dépose quelques billes de chocolat. Et surtout, on déguste bien frais.
Astuces :
– Concernant les proportions, si vous conservez celles de Michalak, vous obtiendrez un tiramisu avec quasiment 35/40% de biscuit à la cuillère et 65/60% de crème au mascarpone. Cependant, à la maison, ils raffolent de la crème et beaucoup moins de biscuit à la cuillère (ils me tannnent même pour que je ne réalise que de la crème sans biscuit à la cuillère). Du coup, je multiplie les proportions de la crème au mascarpone par 1,5 (voire 2 pour les très, très gourmands !).
– Deux petites choses sur l’imbibage. Premièrement, avec 3 expressos, vous aurez très peu de liquide. Il faut donc augmenter légèrement les proportions. A noter qu’il faut utiliser des expressos pour avoir un café très corsé dont l’on retrouvera le goût à la dégustation. Deuxièmement, s’agissant de l’imbibage à proprement parler, il faut que tout le biscuit à la cuillère soit imbibé. Par transparence, vous devez vous voir que le biscuit a entièrement pris la couleur du café. Pour m’en assurer, j’appuie légèrement sur le biscuit et le café doit légèrement affleurer, ressortir.
– Comme toutes les crèmes/mousses, il faut réaliser ce tiramisu à l’avance afin de le déguster bien froid et pour que la mousse soit prise. Toutefois, comme il y a des oeufs qui ne sont pas cuits dans cette recette, le tiramisu ne se conserve pas longtemps.
– Pour le rétroplanning, le mieux est de commencer par la crème au mascarpone puisque pendant qu’elle repose au congélateur, on a largement le temps de réaliser le biscuit à la cuillère et le sirop.
– Christophe Michalak sert son tiramisu dans un grand plat en pyrex. Dans ce cas, il cuit directement son biscuit à la cuillère dedans avant de déposer par dessus la crème au mascarpone. Moi, j’ai opté pour un tiramisu servi en verrine et dressé à la poche à douille cannelée.

En conclusion, dégustons !

tiramisu 1
tiramisu
Posté dans

21 commentaires sur “Le tiramisu comme à Vérone… mais en mieux de Christophe Michalak !

  1. Holalala !! Mais ce n'est pas sympa de montrer quelque chose d'aussi magnifique, d'aussi gourmand… j'en veux là maintenant tout de suite !!

    Bon déjà, je suis fan de tiramisu : même la version classique ! Je trouve que c'est un dessert totalement en harmonie, qui associe un biscuit moelleux, une crème délicate et onctueuse, et l'imbibage au café qui vient divinement rehausser le tout !

    Mais il faut que ça soit bien réalisé parce que trop de café et on a l'impression de manger de la panade, si la crème n'est pas bien foisonnée on a droit à de la soupe, et bien sur il faut que le biscuit soit bon (pour ma part c'est fini ceux du commerce, je la fais maison c'est 10 000 fois meilleur et plus économique !)

    Bref tout ça pour dire qu'étant déjà une grande adoratrice de tiramisu, je ne peux qu'être éblouie par ton dessert et par cette jolie version de Monsieur Michalak ! J'aimerais faire partie des convives qui auront le plaisir de goûter !! D'ailleurs si il reste une place ? Oui, non ? Bon ben j'aurais essayé ! ^^

    Merci pour le partage de cette merveille =)

  2. Tu viens quand tu veux tester (mais là, ça va être compliqué car j'ai réalisé ce tiramisu il y a quelques semaines :)) !
    Sinon, je suis tout à fait d'accord avec toi concernant les biscuits à la cuillère. Ca prend 30s à réaliser et c'est carrément meilleur. D'ailleurs, c'est la prochaine recette des basiques je posterai 😉 !
    Ca tombe bien que tu sois passé par là, tout à l'heure j'ai voulu commenter ta pâte de pistache (pour te féliciter car je me souviens de ton commentaire désespéré sur ma pâte de pistache) et impossible de le faire 🙁

    1. Bonjour,
      Ce n’est pas un dessert minute (même si dressé au dernier moment ça passe). Il peut tout à fait etre réalisé la veille, surtout à cette période. Ca lui permettra de bien prendre et d’être bien frais à la dégustation. Au moment de servir, il n’y aura plus qu’à le servir. N’hésite pas à me dire ce que tu en as pensé.
      Bonne journée

  3. Bonjour, juste pour dire que si on arrête de dire LA mascarpone et si vous êtes pointilleux, il faudrait changer dans votre texte la phrase « Grâce à la mascarpone ». Déformation professionnelle d’une traductrice…

  4. Bonjour, petite question, lorsque vous faites la crème de mascarpone, une fois les ingrédients dans un saladier vous mélangez avec une simple spatule ou au Batteur (je n’ai pas de robot) avant de la mettre au congélateur ? Parce que je viens de tester les mêmes proportions en mélangeant au Batteur et la crème est très très liquide. Va t’elle prendre de la consistance une fois au congélateur pendant 1h ou j’ai tout simplement foiré l’infoirable :)?

    1. bonjour,

      j’ai eu le même problème…… ma crème n’est jamais montée et elle est restée liquide pourtant je l’ai laissé longtemps au froid……

      1. Bonjour Sandy, pour la crème au mascarpone, cela se passe en deux temps. Tout d’abord, on met tous les ingrédients dans le bol du robot (on mélange très rapidement pour avoir quelque chose d’homogène). À ce stade, on a une texture de « pâte à crêpe » : c’est encore très liquide mais un peu plus épais. On place alors le bol pour une heure au congélateur. Ensuite, la deuxième étape, on récupère le bol et cette crème texture « pâte à crêpes », on la monte doucement mais sûrement au batteur de manière à obtenir une mousse aussi ferme qu’aérienne. Tant que la crème n’a pas été montée, on n’obtient pas quelque chose pouvant se tenir. J’espère avoir été plus clair 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *