Les pommes duchesse ou quand la pomme de terre accompagne vos viandesou poissons de fêtes !


Ca y est, dans quelques heures, c’est le réveillon de Noël… Tout le monde est dans les starting blocks, les cadeaux sont faits, le menu établi. Bref, vous êtes fin prêts pour affronter vos convives !

Ca, c’est la version « Noël idéal » mais, parfois, ça n’est pas vraiment ça. Certes, on a les grandes lignes du dîner mais, parfois, on s’est lamentablement loupé et il faut faire autre chose ou on n’a tout simplement pas d’idée de légumes pour accompagner la dinde… En fait, ce que je vous raconte là, c’est ce qu’il s’est passé l’année dernière à la maison. On avait décidé de faire des cailles (je n’ai toujours pas compris pourquoi) mais on n’avait absolument aucune idée de leur accompagnement… Après farfouillage sur les internets pour trouver l’idée lumineuse, après avoir fait le tour des placards (bah oui, on ne va pas aller dans une grande surface à H-5 du réveillon), je me suis rabattu sur les pommes duchesse. C’est simple, c’est rapide, c’est pas cher : juste ce qu’il nous fallait !
Bon, c’est sûr, c’est terriblement old school (comme me l’a gentiment fait remarquer ma chère soeur), c’est de la cuisine classique mais c’est quand même super efficace. Ca s’accomode aussi bien d’une viande que d’un poisson, qu’il y ait de la sauce ou non… Cerise sur le gâteau, les pommes duchesse maison, c’est excellent et ça n’a rien à voir avec les trucs tout desséché qu’on achète dans le commerce. Là, c’est croquant à l’extérieur et délicieusement fondant à l’intérieur…

Infos pratiques:
– Quantité : une soixantaine de pommes
– Difficulté : ☆☆☆☆
– Préparation : 15 minutes + 15 minutes
– Cuisson : 45 min + 20 à 30 minutes

 
La liste de courses :
– 1 kg de pommes de terre (ce qui fait 900 g de chair, après épluchage),
– 100 g de beurre,
– 4 jaunes d’oeuf,
– Sel & poivre.
 
La liste des ustensiles :
– 1 économe,
– 1 casserole,
– 1 douille cannelée,
– Du papier sulfurisé ou 1 feuille SILPAT,

– 1 tamis.

Concrètement, cuisinons…

1. On épluche les pommes de terre, on les rince. On les fait alors cuire dans une eau salée. La cuisson peut prendre d’un à trois quart d’heures en fonction, de la taille de vos pommes de terre. 
 
 
2. Quand les pommes de terre sont cuites, on les égoutte et on les réduit en purée (la plus fine possible, pour ne pas boucher la douille). On ajoute alors le beurre fondu et les jaunes battus en omelette. On mélange et on rectifie l’assaisonnement. On verse la préparation dans une poche munie d’une douille cannelée.
 

3. Sur une feuille SILPAT/du papier sulfurisé, on dresse les pommes duchesse. 

  
4. Une vingtaine de minutes avant de manger, on place les pommes duchesse dans le four préchauffé (180° C, chaleur statique). Elles sont cuites lorsqu’elles sont joliment dorées.

 

Astuces :
– A la maison, on aime bien manger pour les fêtes, sans pour autant passer toute la soirée en cuisine ! Avec les pommes duchesse, c’est possible (quand j’écris ça, je me sens un peu comme dans Téléshopping). Vous les dressez à l’avance (le jour-même quand même) et, quelques minutes avant le plat, vous placez le tout au four.
– On dresse les pommes duchesse tout de suite après avoir fait la purée. En effet, sinon l’appareil va légèrement durcir et ça sera un peu une tannée de les former.
– Personnellement, je préfère dresser mes pommes duchesse sur une plaque en fer beurrée. Leur base sera alors très croustillante et légèrement beurrée : un vrai délice !
– Les pommes duchesse se congèlent parfaitement, une fois dressées. Il suffit alors de les placer au four congelées et de les faire cuire un peu plus longtemps. En revanche, j’ai essayé de les congeler une fois cuites : ça permet de gagner du temps mais le résultat final est plus sec.
– Pour cette recette, j’utilise une pomme de terre bintje qui est très farineuse, ce qui est parfait en l’espèce.
– Je passe ma purée au tamis pour obtenir une purée très fine. Toutefois, un simple moulin à légumes fera l’affaire. A titre personnel, je vous déconseille le mixeur ou le blender qui donne quelque chose d’assez élastique.
– Si vous voulez accélérer le processus, coupez les pommes de terre en dés avant de les faire cuire.

En conclusion, dégustons !

 
Posté dans

4 commentaires sur “Les pommes duchesse ou quand la pomme de terre accompagne vos viandesou poissons de fêtes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *