Les cookies de Yann Couvreur (chocolat noir, noix de pécan et praliné sésame) dessert goûter automne

cookies de yann couvreur      

Après plusieurs mois de silence radio, j’ai décidé de redonner vie à ce blog en ce début du mois d’octobre. Il va doucement reprendre son rythme de croisière… On va commencer par une recette rédigée l’hiver dernier : les cookies de Yann Couvreur. Mais ce n’est pas grave, la gourmandise n’a pas de saison !

Pour ne rien vous cacher : j’adoooore les cookies mais je suis une vraie plaie à contenter. Il y a (presque) toujours un truc qui me chagrine car mon cookie parfait doit être 1/ croustillant, 2/moelleux et 3/ savoureux. Sauf que 9 fois sur 10, il me manque un de ces paramètres (quand ce n’est pas deux ou trois).

Heureusement, il existe des pâtissiers de génie qui peuvent me contenter. Et quand je dis pâtissier de génie, je n’exagère pas puisqu’il s’agit du talentueux Yann Couvreur. Je suis sûr et certain que vous l’avez déjà croisé au détour d’une émission télé ou d’un article de presse. A trente ans à peine, Yann Couvreur a travaillé auprès des plus grands. Après avoir passé son BEP de cuisine, il s’est orienté vers la pâtisserie. Par la suite, il a travaillé au Park Hyatt, à l’Eden Roc, au Brugundy et enfin au Prince de Galles, aux côtés de Stéphanie Le Quellec. Alors qu’il semblait atteindre le sommet de son art dans ce Palace, Yann Couvreur a décidé de tourner cette page pour ouvrir sa propre boutique. Enfin, tourner la page, il faut le dire vite puisque le but de Yann Couvreur est d’offrir à ses clients la qualité d’une pâtisserie de palace mais… à emporter ! A l’image de ses créations, sa boutique est pensée de A à Z, tout est beau, frais, moderne… A côté des pâtisseries classiques, Yann Couvreur propose des créations préparées minute et à déguster sur place afin de conserver la qualité et l’essence de ses petits bijoux. Ainsi, en vous rendant dans sa boutique, vous pourrez déguster, notamment, son dessert signature : le mille-feuilles. Des arlettes de kouign-amann caramélisées, une crème pâtissière à la vanille des Comores et une présentation épurée et élégante… (autant vous dire que je bave rien que d’y penser).
Ne nous égarons pas trop quand même et soyons terre à terre en nous contentant de cette recette de cookies qui sont quand même totalement démentiels… Les côtés sont super croustillants et le cœur absolument moelleux à souhait. Les différents sucres, le beurre, le chocolat, les noix de pécan… c’est une véritable explosion de saveurs en bouche ! En plus, le praliné de sésame apporte une touche de gourmandise et d’originalité tout à fait inédite (je n’en ai pas mis sur les photos mais ça donne ça quand c’est Yann Couvreur qui s’y colle).
Ces cookies de Yann Couvreur sont divins, hyper rapide à réaliser… Sincèrement, c’est le petit gâteau parfait pour un goûter de dernière minute, un petit plaisir coupable de fin de soirée ou un biscuit réconfortant pour lutter contre le blues du dimanche soir…
Belle soirée à tous et à très vite !

PS : il faut rendre à César ce qui appartient à César, la recette est issue du magazine « Pâtisserie et compagnie ».

Infos pratiques:
– Quantité : 8 gros cookies
– Difficulté : ☆☆☆☆
– Préparation : 15 minutes
– Cuisson : 5 minutes + 1 minutes (cf Astuces)
La liste de courses :

– 75 g de beurre mou,
– 50 g de sucre,
– 40 g de cassonade,
– 40 g de sucre muscovado,
– 1 oeuf,
– 150 g de farine,
– 2 g de sel,
– 1,5 g de bicarbonate,
– 130 g de chocolat noir à 64% concassé,
– 45 g de noix de pécan concassées et torréfiées.La liste des ustensiles :

– 1 saladier,
– 1 spatule,
– 1 feuille SILPAT/papier sulfurisé.

Concrètement, pâtissons…

1. BONUS. Qui dit recette rapide, dit mettre le four à préchauffer sur 190°C, chaleur tournante dès le début de la recette.
1. On mélange le beurre pommade et les sucres pour obtenir une belle crème. On ajoute l’oeuf et on mélange à nouveau. On enchaîne avec la farine, le sel et la levure. Lorsque le mélange est bien homogène, on incorpore le chocolat et les noix de pécan.


2. On forme des boules de 70g environ. On les dépose sur une feuille SILPAT/papier sulfurisé, sans trop les serrer car la pâte va un peu s’étaler. On cuit entre 10 et 15 minutes, en fonction du four.
3. On laisse refroidir et, à l’aide d’une poche à douille, on dépose du praliné de sésame sur chaque cookie.

Astuces :
– Dans le magazine « Pâtisserie et compagnie », on préconise une cuisson de 5 minutes. Je ne sais pas s’il y a eu une faute de frappe ou si c’est mon four mais on peut allègrement doubler voire tripler ce temps de cuisson. Pour avoir des cookies croustillants à l’extérieur et fondant à cœur, il faut que les pourtours soient colorés et le centre encore un peu pâlot…
– Il est très important de travailler avec des ingrédients à température ambiante car si vous ajoutez des œufs froids sur du beurre pommade, ce dernier va refroidir et grainer.
– La cuisson des cookies de Yann Couvreur étant relativement courte, il conseille de torréfier les noix de pécan afin qu’elles puissent exprimer toutes leurs saveurs.
– Le praliné sésame est inconnu au bataillon par chez moi. Par conséquent, je l’ai réalisé moi-même. J’ai torréfié 50 g de sésame à la poêle (c’est très rapide). J’ai réalisé un caramel avec 35 g de sucre et 10ml d’eau. On verse le caramel sur du papier sulfurisé. Quand il a durci, on le casse et on le place dans un robot-coupe avec le sésame torréfié. On mixe jusqu’à obtenir une pâte. C’est le même procédé que pour un praliné classique.
– Autre conseil concernant le praliné sésame. Sa saveur est relativement particulière, pour être précis, elle est surtout inhabituelle. Si vous n’êtes pas trop surs de vous, je vous conseille donc de n’en mettre qu’un peu voire d’en mettre au dernier moment, en fonction des goûts.
– On peut remplacer le bicarbonate par une simple levure chimique. En revanche, comme pour toutes les recettes de chef, on ne fait pas les cookies de Yann Couvreur en modifiant la recette. Donc, oui, on met du muscovado, de la cassonade et du sucre blanc classique. Pareillement, on ne met pas de petites pépites de chocolat insignifiantes mais bien de gros chunks de chocolat (ça, c’est mon ajout perso mais j’y tiens).

En conclusion, dégustons les cookies de Yann Couvreur !

Posté dans

2 commentaires sur “Les cookies de Yann Couvreur (chocolat noir, noix de pécan et praliné sésame) dessert goûter automne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *