Les bredele à la cannelle signés Christophe Felder

sablés de noel de Felder

sablés de noel de Felder

sablés de noel de Felder

Ca y est, dans moins de quarante jours, ce sera Noël. Il est donc temps de penser à toutes ces douceurs qui fleurent bon la fin de l’année… J’ai du mal à concevoir un Noël sans cannelle, c’est pourquoi j’ai jeté mon dévolu sur cette recette de sablés de leur vrai nom schwoewebredele (oui, c’est un peu compliqué à écrire ; à lire, je ne vous raconte même pas). Niveau qualité, je ne me suis pas trop trompé en recourant au plus alsacien de nos pâtissiers français : Christophe Felder ! Incontestablement, on est sur le haut du panier du bredele, comme avec les sablés de Gilles Marchal.
Dans cette recette, il y a beaucoup de parfums : de l’agrume, des épices, du rhum et… du beurre ! Un véritable plaisir ! D’ailleurs, on peut les réaliser avec les enfants pendant les vacances. Je suis sûr qu’ils seront plus qu’heureux de les grignoter ensuite avec un bon chocolat chaud, au coin du feu !
Enfin, comme c’est bientôt Noël et qu’il va falloir remplir la hotte du gros bonhomme en rouge, je vous rappelle que vendredi c’est le black friday. Or, qui dit black friday, dit grosses, grosses promotions. D’ailleurs, en utilisant iGraal vous pouvez maximiser vos économies (ce qui n’est jamais négligeable). En vous inscrivant maintenant, vous aurez 10€ d’offerts (au lieu de 3€ habituellement). Quand je vous dis que c’est Noël ! Si vous ne connaissez pas ce site, je vous expliquais tout il y a un moment déjà (mais je n’en retire pas une virgule).
Belle soirée à tous et à super vite !

Infos pratiques:
– Quantité : une quarantaine de sablés
– Difficulté : ☆☆☆☆ 
– Préparation : 30 minutes
– Cuisson : 15 minutes
– Réfrigération : 2h

La liste de courses :

– 1/4 de citron jaune,
– 1/4 d’orange,
– 250 g de farine,
– 125 g de sucre,
– 35 g de poudre d’amandes,
– 30 g de poudre de noisettes,
– 2 CAS de cannelle,
– 1/2 CAC de levure,
– 1 CAC d’anis vert,
– 140 g de beurre mou,
– 1 oeuf et 1 jaune d’oeuf,
– 15 g d’eau de fleur d’oranger,
– 1 CAS de kirsch.

La liste des ustensiles :
– 1 saladier,
– 1 microplane,
– Du sulfurisé,
– Des emporte-pièce.

Concrètement, pâtissons…

1. On commence par zester les agrumes. Dans un saladier, on verse les poudres que l’on mélange. On coupe le beurre en petits morceaux que l’on ajoute avec les zestes au mélange précédent. Du bout des doigts, on sable finement avant d’incorporer l’oeuf et le jaune d’oeuf, la fleur d’oranger et le kirsch. On lisse la pâte en l’écrasant sur le plan de travail avec la paume de la main. On filme et on réserve au frais 2h.
1. BONUS. On fait préchauffer le four à 180°C, chaleur statique.
2. Quand la pâte est froide, on l’étale finement (3 mm) sur un plan de travail légèrement fariné. On emporte-pièce et on place au four pour 15 à 20 minutes.

Astuces :
– Ces bredele font une superbe base de pâte à biscuit. On peut enlever tout ou partie des épices et agrumes pour faire quelque chose de plus neutre en goût. Personnellement, je les ai déjà fait sans rien (c’est-à-dire sans cannelle, alcool, agrume, anis, fleur d’oranger) avec uniquement une belle gousse de vanille et j’ai fait un tabac !
– En théorie, Christophe Felder présente ses bredala avec un glaçage au citron vert. Si je ne doute pas que ça soit excellent avec, j’ai une diabétique à la maison, j’ai donc zappé cette étape. Pour ceux que cela intéresse, il suffit de mélanger les zestes d’un citron vert avec 200g de sucre glace et 5g de rhum. Ensuite, vous ajustez la consistance dudit glaçage en ajoutant un peu du jus du citron vert. Il ne reste plus qu’à glacer chaque bredala encore chauds et à les repasser 30s au four. Éventuellement, vous pouvez les saupoudrer de zestes de citron vert.
– A la maison, ils n’aiment ni l’anis, ni le kirsch, ni la fleur d’oranger. Je n’en ai pas mis (mais j’ai remplacé le kirsch par du rhum). Et je n’ai mis qu’une CAS de cannelle.
– Je l’écris pour la millième fois sur ce blog mais quand on utilise des agrumes, a fortiori les zestes, on opte pour du bio.
– Le temps de cuisson peut varier en fonction de la taille des bredele. Votre meilleur ami est votre oeil !
– Bien sûr, les bredele se conservent bien. Toutefois, ils ne sont jamais aussi bons qu’à la sortie du four !

En conclusion, dégustons les bredele de Felder !

sablés de noel de Felder

Posté dans

1 commentaire sur “Les bredele à la cannelle signés Christophe Felder

  1. Hum, Je les sens d’ici, je les imagine et je vais les tester demain
    Pour le sucre, de cette façon cela reste raisonnable : 3, 12g par biscuit ;o))
    Par contre il ne faut pas se garder la boîte, sinon gare à l’hyper …
    L’odeur doit-être envoutante … Arg !!!
    Merci à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *