La mousse au chocolat de mamie

la mousse au chocolat de mamie

la mousse au chocolat de mamie
Je crois ne pas trop me tromper en disant que dans quelques jours c’est Pâques, la fête des cloches, lapins, cocottes et autres chocolats ! Par conséquent et l’espace d’une grosse semaine, les recettes auront un doux parfum cacaoté sur le blog…
On commence dès aujourd’hui avec une recette d’un classicisme absolu mais quasiment incontournable : la mousse au chocolat. Il y a quelques mois, je vous avais proposé sa version totalement vegétalienne grâce à l’aquafaba (le jus des pois chiches).
Aujourd’hui, je vous soumets quelque chose d’encore plus gourmand grâce au beurre que cette mousse au chocolat contient. Cette recette est celle de mamie. Malheureusement, si j’ai hérité du gène du riz au lait, celui de la mousse au chocolat est passé directement chez ma soeur. Par conséquent, je n’arriverai jamais à réaliser la même mousse que mamie ou que ma soeur (qui la fait au pifomètre et avec une maestria absolue). J’ai donc légèrement modifié la recette, pesé chaque ingrédient pour obtenir une mousse au chocolat qui me convienne. Gourmande, aérienne, se tenant parfaitement, pas trop chocolatée, ni sucrée… Bref, une mousse plus conforme aux standards 2018 et pouvant être dupliquée à l’envie !
Belle journée chocolatée à tous et à très vite !

Infos pratiques:
– Quantité : 8 petits verres
– Difficulté : ☆☆☆☆
– Préparation : 15 minutes
– Cuisson : /
– Réfrigération : 2h

La liste de courses :
– 200 g de chocolat,
– 100 g de beurre,
– 30 g de sucre glace,
– 6 oeufs,
– 2 cuillères à soupe de café.

La liste des ustensiles :  
– 2 saladiers,
– 1 fouet.

Concrètement, pâtissons…

1. On commence par faire fondre le chocolat et le beurre.Une fois que cela est fait, on ajoute le café. Ensuite, on clarifie les oeufs et on fouette très légèrement les jaunes. Quand le mélange chocolat/beurre est tiède, on l’ajoute sur les jaunes d’oeufs en fouettant : les jaunes ne doivent surtout pas cuire.
2. On monte les blancs en neige. Quand ils ont presque la texture souhaitée, on arrête de battre, on ajoute le sucre glace et on reprend pour quelques secondes.
3. Il ne reste plus qu’à mélanger intimement et délicatement les blancs avec le mélange précédent chocolat/beurre/jaunes d’oeufs. On place au réfrigérateur pour que la mousse prenne.

Astuces :
– Si vous faites les choses dans les règles de l’art, vous devrez faire fondre votre beurre et votre chocolat au bain-marie. Personnellement, je trouve que le micro-ondes, avec une puissance relativement basse, c’est parfait (il faut juste faire attention de ne pas brûler le chocolat).
– Avec la mousse au chocolat, tout est histoire d’équilibre. Le mélange beurre/chocolat doit être tiède (trop chaud, cela cuirait les œufs ; trop froid, cela épaissirait et rendrait l’ajout des blancs compliqué). Les blancs doivent être montés mais encore souples (trop durs, on ne pourrait pas les incorporer ; trop souples, la mousse ne tiendrait pas).
– La présence du café dans la mousse n’est absolument pas là pour parfumer la mousse. Il est uniquement là pour renforcer le goût du chocolat.
– Cette recette étant composée de très peu d’ingrédients, je ne saurais trop vous conseiller de faire dans le qualitatif. Du chocolat Valrhona ou Barry, des oeufs bio et un bon beurre charentais !
– Je trouve que le chocolat se marie à merveille avec la fleur de sel. Si vous le souhaitez, vous pouvez donc ajouter une belle pincée de fleur de sel lors de la réalisation de la mousse au chocolat. Plus simplement, vous pouvez ajouter quelques cristaux de fleur de sel au moment du service.

En conclusion, dégustons la mousse au chocolat !

la mousse au chocolat de mamie

la mousse au chocolat de mamie

la mousse au chocolat de mamie

Posté dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *