La tarte aux mirabelles d’Eric Kayser

La tarte aux mirabelles d'Eric Kayser

La tarte aux mirabelles d'Eric Kayser

La tarte aux mirabelles d'Eric Kayser

Jusqu’à présent, vous connaissiez Eric Kayser surtout via ses talents de boulanger sur le blog : son pain de mie délicieusement moelleux, son pain aux figues et j’en passe… Aujourd’hui, on change la donne avec un belle tarte de pâtissier. On profite des premières belles mirabelles de Lorraine pour se ruer en cuisine. Une pâte sucrée aussi fondante que croustillante (elle est dans le top 3 des pâtes sucrées), une sauce au beurre pleine de gourmandise et des fruits gorgés de saveurs ! Ne cherchez pas plus loin, vous avez la recette de la tarte aux mirabelles qui met tout le monde d’accord. Elle est simple à réaliser ET délicieuse à déguster. La tarte aux mirabelles parfaite, quoi !
Belle soirée à tous et à super vite

Infos pratiques :
– Quantité : 6/8personnes
– Difficulté : ☆☆☆☆
– Préparation : 1 heure
– Cuisson : 60 minutes

La liste de courses :
Pour la pâte sucrée :
– 110 g de beurre,
– 50 g de sucre glace,
– 25 g de sucre en poudre,
– 25 g de poudre d’amandes,
– 1 pincée de sel,
– 1 oeuf,
– 185 g de farine.

Pour la sauce au beurre :
– 2 oeufs,
– 95 g de sucre en poudre,
– 10 g de fécule de maïs,
– 95 g de beurre.

Pour le montage :
– 400 g de mirabelles,
– Sucre glace.

La liste des ustensiles :
– 1 saladier,
– 1 rouleau,
– 1 couteau,
– 1 cercle à tarte (Ø 24cm).

Concrètement, pâtissons…

La pâte sucrée
1. Dans un saladier, on place le beurre pommade et on le crème avec le sucre. Lorsqu’on a obtenu quelque chose d’homogène et bien souple, on ajoute la poudre d’amandes et le sel avant de verser l’oeuf battu en plusieurs fois. Enfin, on termine en ajoutant la farine. On pétrit la pâte le moins possible : on veut simplement incorporer la farine.
2. On filme au contact et on place au réfrigérateur pour deux heures (au minimum, idéalement une nuit).

La sauce au beurre
1. Dans un cul de poule, on bat les œufs, le sucre et la fécule puis on ajoute le beurre fondu. On obtient alors une préparation un peu liquide.

Le montage
1. On récupère la pâte sucrée bien froide que l’on étale finement. On fonce le moule.
1. BONUS. On fait préchauffer le four à 160°C, chaleur statique.
2. Sur le fond de tarte, on dépose les mirabelles dénoyautées. On verse la sauce au beurre et on place la tarte au four.

Astuces :
– Cette tarte est pensée pour des mirabelles. Néanmoins, on peut la remplacer par d’autres variétés de prunes… D’ailleurs, il est presque dommage de faire cette tarte avec des mirabelles au top de la qualité. Je m’explique, quand on a des fruits aussi gouteux, je préfère la simplicité. Or, la crème au beurre, si elle est pleine de gourmandise, sa saveur a tendance à prendre le pas sur les mirabelles. Mais, je pinaille…
– J’adore la pâte sucrée mais je trouve que c’est une tannée à travailler. Pour pouvoir faire la recette facilement, il est donc vraiment important de laisser reposer longtemps au frais cette pâte. Idéalement, vous la faites la veille et la laissez reposer toute une nuit au frais. Enfin, ultime précision avec cette quantité de pâte, vous aurez pile-poil ce qu’il vous faut !
– Pas de panique, avec la sauce au beurre. En regardant sa composition (et sa texture avant cuisson), j’étais assez dubitatif sur le fait qu’elle puisse « prendre ». Et bien, après cuisson, elle est parfaite : juste prise, imprégnée du jus des mirabelles et légèrement caramélisée.
– Pour la décoration, on peut saupoudrer la tarte de sucre glace, idéalement du codineige (c’est simplement pour la visuel, la tarte est assez sucrée de base).
– Personnellement, j’ai trouvé le temps de cuisson un peu court, j’ai laissé ma tarte un peu plus d’une heure.

En conclusion, dégustons cette tarte aux mirabelles d’Eric Kayser !

La tarte aux mirabelles d'Eric Kayser

La tarte aux mirabelles d'Eric Kayser  La tarte aux mirabelles d'Eric Kayser

Posté dans

4 commentaires sur “La tarte aux mirabelles d’Eric Kayser

  1. Bonsoir, j’ai réalisé cette tarte la semaine dernière avec des mirabelles fraîches. Vive les Vosges !! Mêmes soucis que vous, pâte difficile à travailler et temps de cuisson trop juste. Quel régal !! Sans doute une des meilleures tartes aux mirabelles dégustée jusqu’à présent. Félicitations pour votre blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *