Les churros de Nicolas Paciello

Les churros comme à la fête forraine de Nicolas Paciello

Les churros comme à la fête forraine de Nicolas Paciello

Les churros comme à la fête forraine de Nicolas Paciello
Maintenant, vous le savez, j’apprécie beaucoup (mais vraiment beaucoup, beaucoup) le travail de Nicolas Paciello ! Et comme j’ai été très sage en 2018, le père Noël m’a gâté et apporté son petit « Carnet de recettes qui déchire » !
Ce petit bouquin reflète parfaitement l’image de ce jeune pâtissier : accessible, gourmand et plein de bonne humeur.. Carnaval et mardi gras obligent, aujourd’hui, je vous propose sa recette de churros comme à la fête foraine. Je vais être franc avec vous, je déteste tout ce qui est friture (ça pue et c’est indigeste, je plaisante à peine ^^). Mais comme chaque année, je sacrifie à la tradition des sacro-saints beignets. Les beignets briochés, les tourtisseaux, les beignets aux pommes, les beignets au four… Et cette année donc, les churros de la fête foraine par le talentueux Nicolas Paciello !
A la maison, j’ai des fans des chichis et ces churros de Nicolas Paciello sont les premiers à faire l’unanimité. Dans la véritable recette, il n’y a pas d’oeuf et je n’ai jamais trouvé quelque chose qui leur convienne. Désormais, c’est chose faite avec cette recette qui tient quand même plus de la pâte à choux qu’autre chose. Ces churros sont croustillants à l’extérieur et hyper moelleux à l’intérieur car très alvéolés… Avec une petite sauce au chocolat, c’est divin ! En plus, c’est très rapide à réaliser, ce qui est parfait pour un goûter. En ces périodes de vacances, je vous promets que les schtroumpfs en redemanderont de ces chichis !
Belle soirée à tous et à très vite !

Infos pratiques:
– Quantité : une vingtaine de churros
– Difficulté : ☆☆☆☆
– Préparation : 20 minutes
– Cuisson : 15 minutes.

La liste de courses :
– 20 cl de lait,
– 160 g de farine,
– 80 g de beurre,
– 3 oeufs,
– 1 pincée de sel,
– 1 pincée de sucre,
– QS de sucre semoule
– QS d’huile de friture.

La liste des ustensiles :
– 1 saladier,
– 1 casserole,
– 1 presse à churros ou une poche à douille,
– 1 cuillère en bois.

Concrètement, pâtissons…

1. Dans une casserole, on place le lait, la pincée de sucre, la pincée de sel et le beurre. On mélange et on porte le tout à ébullition. Hors du feu, on ajoute la farine en une fois et on mélange. On replace sur le feu 1 minute pour dessécher la pâte. On mélange sans discontinuer jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois de la casserole.
2. On verse la panade dans un saladier et on ajoute les oeufs un par un en mélangeant entre chaque ajout. Au final, on doit obtenir une pâte lisse, brillante et homogène. On met la pâte dans une poche à douille ou une presse à churros.
3. On fait chauffer la casserole avec l’huile de friture avant de pocher les churros et de les cuire. Lorsque c’est fait, on les débarrasse sur du papier absorbant quelques minutes avant de les rouler dans le sucre en poudre. On les déguste tièdes (froids, ça n’est vraiment pas génial) !

Astuces :
– Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un peu de cannelle dans le sucre qui servira pour rouler les churros.
– Il existe des presses à churros mais vous pouvez parfaitement utiliser une poche à douilles équipée d’une douille cannelée, il suffit alors de couper les churros avec une paire de ciseaux.
– Il n’y a rien de compliqué dans cette recette, le plus « ardu » reste la cuisson. L’huile ne doit pas être trop froide sinon les churros vont se gorger d’huile et elle ne doit pas être trop chaude sinon ils vont très vite colorer sans être cuits à coeur. Normalement, quand l’huile est assez chaude, le churros juste poché remonte immédiatement à la surface de l’huile de friture. Autre précision, pour une cuisson homogène, il vaut mieux éviter de cuire les churros en trop grand nombre, il faut qu’ils puissent barboter tranquillement 🙂 !

En conclusion, dégustons les churros de Nicolas Paciello !

Les churros comme à la fête forraine de Nicolas Paciello

Les churros comme à la fête forraine de Nicolas Paciello

Les churros comme à la fête forraine de Nicolas Paciello

Posté dans

3 commentaires sur “Les churros de Nicolas Paciello

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *