Le caramel au café

le caramel au café

le caramel au café pour une glace café liégeois

le caramel au café pour un délicieux café liégeois

Mes racines bretonnes font que j’adore la sauce caramel au beurre salé… C’est génétique autant qu’héréditaire et je ne peux rien faire contre. 
Aujourd’hui, c’est une variante de cette petite tuerie que je vous propose. On conserve la base, c’est-à-dire le gras et le sucre, et on l’agrémente de café. Ce n’est pas grand chose me direz-vous ? Et bien si ! Ca change tout. Personnellement, je trouve que ça rééquilibre parfaitement les saveurs. Car oui, malgré ma passion pour le caramel au beurre salé, je dois dire que c’est sucré (pléonasme quand tu nous tiens…) voire écœurant (ça, c’est quand on attaque le troisième pot à la petite cuillère). En effet, avec ce caramel aromatisé au café, on a toute la gourmandise du caramel au beurre salé mais avec la profondeur et la longueur en bouche que procure la légère amertume du café. On n’a pas, ou moins, cette sucrosité qui peut parfois être un peu dérangeante. En un mot, j’adore. 
Enfin, anticipons ce problème récurrent à savoir : on en fait quoi ? A la base, je l’ai réalisé pour accompagner un café liégeois (glace café, glace vanille, caramel au café, café chaud, chantilly et bim, vous avez un super dessert en 30s chrono, cerise sur la coupe de glace, vous avez certainement déjà tout ce qu’il vous faut dans les placards et le congélo). Mais ne soyons pas réducteur, ce caramel peut parfaitement accompagner des crêpes, des gaufres, garnir le fond d’une tarte au chocolat ou être purement et simplement tartiné sur de la brioche ! 
Je vous souhaite une bonne soirée et vous dis à la semaine prochaine pour deux recettes de Pâques ! 

NB1 : je ne vais pas vous mentir, c’est moins sucré et moins gras que la sauce caramel classique mais on est loin d’être sur quelque chose de diététique…
NB 2 : pour les amis végétariens et/ou intolérants au lactose, il y a toujours la recette du caramel de coco de Mythily !

Infos pratiques :
– Quantité : 1 pot à confiture
– Difficulté : ☆☆☆☆
– Préparation : 2 minutes
– Cuisson : une dizaine de minutes

La liste de courses :
– 150 g de sucre,
– 100 g de crème liquide,
– 100 g d’espressos (avec ma Tassimo, ça fait 2 espressos),
– 40g de beurre demi-sel.

La liste des ustensiles :
– 1 casserole,
– 1 fouet,
– 1 pot de confiture vide.

Concrètement, pâtissons…

1. On commence par faire chauffer la crème liquide et le café. Ensuite, on fait un caramel à sec avec le sucre. Dans une casserole à fond épais, on dépose 1/3 du sucre que l’on laisse doucement cuire. Quand il commence à fondre et à colorer très légèrement, on ajoute le deuxième tiers de sucre. Enfin, on reproduit la même chose avec le dernier tiers de sucre et on pousse la coloration du caramel jusqu’à ce qu’il soit ambré.
2. On coupe le feu et on ajoute le beurre, tout en remuant. Quand le mélange est homogène, on ajoute la crème liquide chaude et les espressos chauds. On remet à cuire quelques minutes pour que le caramel au café épaississe (si quelques cristaux se forment, pas de panique, ils vont fondre en poursuivant la cuisson). Quand le caramel est cuit, on le verse dans un bocal. On le laisse refroidir à température ambiante avant de le réserver au réfrigérateur.

Astuces :
– Il faut faire attention aux projections lorsque l’on ajoute quelque chose au caramel (c’est pour cela que l’on fait chauffer au préalable la crème et le café).
– Ce caramel au café se conservera parfaitement une ou deux semaines au réfrigérateur.
– Vous pouvez réalisez une version décaféinée de ce caramel au café en ajoutant des espressos décaféinés.
– Il faut que votre caramel de base soit bien cuit : trop clair, il n’aura que le goût de sucre ; trop foncé, il sera amer et immangeable.

En conclusion, dégustons ce caramel au café ! 

le caramel au café pour la glace

le caramel au café pour un café liégeois

le caramel liégeois

Posté dans

1 commentaire sur “Le caramel au café

  1. La recette me faisait vraiment de l’œil, alors pour me donner un alibi, j’ai également fait des café liégeois, nappés de ce caramel: J’ai adoré!!! le café casse un peu le côté sucré, tout en restant très gourmand (ah cette petite cuillère qui replonge dans le pot sans mon accord).
    J’ai juste remplacé une partie du sucre par du glucose, comme je fais toujours pour ma sauce caramel. Merci pour cette version

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *