Les madeleines bergamote de Cédric Grolet

On connait plus Cédric Grolet pour ses pâtisseries plus folles, les unes que les autres, que pour ses petits gateaux qui peuplent n’importe quel tea time. Et bien moi, je prends le contre-pied de cela… Au printemps dernier, je vous avais proposé ses financiers à la pistache et aujourd’hui, je récidive avec cette recette de madeleines bergamote.
Pour Noël, j’ai réalisé la bûche Cigarette russe de Nina Métayer, bûche parfumée à la noisette, au chocolat… et à la bergamote ! Je me suis donc retrouvé avec une tonne de ce petit agrume et j’ai eu envie de l’utiliser dans un appareil type cake ou madeleine, après avoir vu cette recette. J’ai donc ouvert tous mes bouquins et magazine, au premier rang desquels « Fruits » pour trouver des recettes susceptibles de me permettre d’écouler mon stock ! Et bien, figurez-vous que ces recettes ne courent pas les rues. J’ai donc jeté mon dévolu sur ces madeleines bergamote qui présentent, en outre, l’avantage d’être très rapides à réaliser. En deux temps, trois mouvements, tout est prêt. Le plus long reste de patienter que la pâte refroidisse ! Bien sûr, ces petites madeleines sont délicieuses, ce qui ne gâche rien. Elles sont idéales notamment pour accompagner une tasse de thé ou lorsque l’on veut se faire un petit plaisir et que l’on n’a pas forcément le temps de se lancer dans des préparations compliquées.
Belle soirée à tous et à très vite !

Infos pratiques :
– Quantité : une vingtaine de madeleines
– Difficulté : ☆☆☆☆ 
– Préparation : 30 minutes
– Cuisson : 6 à 10 minutes
– Réfrigération : 3h

La liste de courses :

– 125 g de beurre,
– 125 g de farine T45,
– 18 g de miel,
– 87 g d’oeufs,
– 37 g de lait,
– 80 g de sucre semoule,
– 6 g de baking powder,
– Les zestes de 2 bergamotes,
– 2 g de thé Earl Grey.

La liste des ustensiles  :
– 1 casserole,
– 1 saladier,
– 1 fouet,
– 1 Microplane,
– 1 moule à madeleines.

Concrètement, pâtissons…

1. On commence par réaliser un beurre noisette (dans une casserole, on pousse la cuisson du beurre jusqu’à ce qu’il devienne marron et sente la noisette) auquel on ajoute le miel. On laisse refroidir.
2. Dans un saladier, on mélange les oeufs et le lait tempérés, le sucre, les zestes et le thé Earl Grey réduit en poudre. Ensuite, on tamise la farine et la baking powder. On incorpore au mélange précédent. On termine avec le beurre et le miel tièdes. On débarrasse dans une poche à douilles et on place au réfrigérateur.
3. Au bout de 3h de réfrigération, au moins, on met le four à préchauffer sur 200°C, chaleur statique. Quand le four est chaud, on beurre légèrement les empreintes, on poche un peu d’appareil (25g pour Cédric Grolet, au pif pour moi) et on place au four pour 6 à 10 minutes. Les madeleines bergamote sont cuites quand elles sont dorées et bossues.

Astuces :
– Dans chacun de mes articles sur les madeleines je le répète mais c’est la base : sans choc thermique, pas de bosse ! Pour avoir des madeleines bergamote bien bossues, il est impératif que votre pâte soit bien froide et le four bien chaud.
– On a l’impression que les madeleines sont un peu trop cuites sur les photos… Pas du tout ! En réalité, la pâte de ces madeleines est relativement foncée à cause du beurre noisette et du thé Earl Grey.
– Dans mes madeleines, je n’utilise pas de la vraie bergamote, quasiment impossible à trouver. En effet, cet agrume italien ressemble à un petit citron vert fripé alors que celui que l’on trouve relativement facilement en ce début d’année est une limette que l’on pourrait confondre avec un gros citron jaune.
– Comme pour toutes les madeleines maison, ces petits gâteaux sont excellents à la sortie du four… Au bout de quelques heures, elles sont tout de suite bien moins bonnes.

En conclusion, dégustons les madeleines bergamote de Cédric Grolet ! 

Posté dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *